Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Un nouveau guide de l’Info-tri pour les médicaments

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

,
Un nouveau guide de l’Info-tri pour les médicaments

Adelphe a mis à jour son guide, en partenariat avec Cyclamed et le Leem. L’objectif : faciliter le geste de tri des patients. –

Plus de 70 000 tonnes d’emballages de médicaments passent entre les mains des Français chaque année, selon Adelphe. Cette société, filiale de Citeo, vise à réduire l’impact des emballages des entreprises sur l’environnement. Pour cela, elle a annoncé le 28 novembre la publication d’un nouveau guide de l’Info-tri pour les médicaments. Réalisé en partenariat avec l’association de la profession pharmaceutique Cyclamed et l’organisation professionnelle des entreprises du médicament (Leem), il s’adresse aux fabricants pour leur expliquer comment apposer sur leurs packagings la signalétique d’information des bons gestes de tri.

Des informations sur la réglementation

Si les médicaments non utilisés sont à rapporter en pharmacie, les emballages vides sont eux à trier directement chez soi. Les étuis en carton sont à placer en bac de tri en vue de leur recyclage tandis que les blisters, composés de plastique et d’aluminium sont à jeter avec les ordures ménagères. En plus de différents formats de signalétique, les producteurs de médicaments trouveront dans ce nouveau guide une mise à jour des différentes informations sur la réglementation. Ainsi, à partir du 1er janvier 2019, l’Info-tri devra obligatoirement être associée au Triman afin de pouvoir bénéficier du bonus sur la déclaration Adelphe.

Aujourd’hui, trois Français sur quatre suivent correctement les consignes de tri des médicaments. Mais Adelphe estime qu’il y a encore des efforts à fournir. Si les emballages en carton et en verre sont les mieux triés avec un taux respectif de 88 % et de 81 %, les sachets de poudre et les tablettes de comprimés chutent à 67 %. Selon l’étude Ipsos-Adelphe « Top 100 du geste de tri – 2017 », il y aurait deux raisons qui expliqueraient les freins au tri : d’abord, la moitié des Français considèrent que l’emballage ne se trie pas ou que les consignes ne sont pas claires ; le second frein est lié au fait que l’emballage peut avoir contenu des produits nocifs ou dangereux.

L'Info-tri donne envie de trier

Pourtant, une autre étude de Viavoice pour Adelphe réalisée en 2011 montrait l’intérêt d’apposer l’Info-tri sur les emballages. Premièrement, 85 % des Français trouvent que l’Info-tri donne envie de trier ses emballages. Ensuite, 83 % estiment le message clair et compréhensible immédiatement. Enfin, 87 % pensent que la signalétique de tri montre l’engagement des entreprises pour le recyclage des emballages.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Catalent gonfle ses capacités de conditionnement

Le façonnier spécialisé dans la sous-traitance pharmaceutique investit aux États-Unis et en Chine. – Les cadeaux de Noël ont déjà été distribués chez Catalent. Le[…]

August Faller présentera sa Zoom-box à Pharmapack

August Faller présentera sa Zoom-box à Pharmapack

Neopac produira deux références aux États-Unis

Neopac produira deux références aux États-Unis

Sanner veut se renforcer en Inde

Sanner veut se renforcer en Inde

Plus d'articles