Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Exclusif

Skyepharma déjà prêt pour l’agrégation

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Skyepharma déjà prêt pour l’agrégation

La nouvelle ligne de Skyepharma intègre l'agrégation.

© Skyepharma

Au-delà de la sérialisation, le laboratoire pharmaceutique a choisi de s’équiper dès à présent de deux lignes pouvant agréger sa production. –

Depuis un an, Skyepharma avait fait le choix de se développer dans le packaging. Basé à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), près de Lyon (Rhône), ce laboratoire pharmaceutique est un sous-traitant spécialisé dans les formes solides dites complexes – comprimés multicouches, comprimés à noyau – qui propose la conception, la fabrication et le conditionnement de formules. Cette volonté s’est traduite par l’installation d’une ligne de conditionnement de comprimés en début d’année 2018. Ils y sont comptés, pesés et introduits dans des piluliers eux-mêmes mis en étui. Destinées au marché américain, ces boîtes reçoivent un Datamatrix, un marquage 2D permettant de les identifier unitairement, conformément aux normes de sérialisation applicables depuis le 27 novembre 2017 aux États-Unis. Cette obligation prendra effet à dater du 9 février 2019 pour le marché européen.

Mais au-delà de la sérialisation, la ligne de conditionnement a revêtu un tout autre intérêt à la mi-novembre : Skyepharma a alors souhaité s’équiper d’une solution d’agrégation. Une anticipation des futures normes américaines. Pour l’heure, aux États-Unis, les boîtes de médicaments doivent être sérialisées et regroupées dans des caisses, elles aussi sérialisées. Ce n’est qu’à partir du 1er novembre 2023 que ces deux niveaux de conditionnement devront être associés par des liens parent-enfant. « Même si ce n’est pas une exigence réglementaire, l’agrégation assure une souplesse pour la logistique », observe Sébastien Le Gouil, en charge de la mise en place de cette nouvelle ligne. Par exemple, les liaisons parent-enfant facilitent les retraits d’une unité spécifique au sein d’une palette. En France, la dernière note d’information de la Direction générale de la santé indique qu’un « code agrégé sera intégré dans les trois à cinq ans », notamment pour les pharmacies à usage interne des établissements de santé et des établissements médico-sociaux.

Qualité d’impression

Pour sérialiser et agréger sa production, Skyepharma s’est tourné vers les machines du groupe Marchesini et la solution logicielle de Sea Vision. Ces deux entités italiennes se sont rapprochées en janvier[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

SGH Healthcaring réalise deux nouvelles acquisitions

Acquisitions

SGH Healthcaring réalise deux nouvelles acquisitions

Le groupe, spécialisé dans les dispositifs médicaux, a acquis la société Eskiss Packaging et le laboratoire Dosapharm. – Les ambitions de SGH Healthcaring sont claires : devenir l’un des[…]

11/03/2019 | Plastiques
Optima, toujours plus haut

Résultats

Optima, toujours plus haut

Adelphe lance un groupe de travail sur le blister

Profession

Adelphe lance un groupe de travail sur le blister

MMP Packetis et MMP Premium se donnent un nouvel élan

Carnet

MMP Packetis et MMP Premium se donnent un nouvel élan

Plus d'articles