Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Entretien

« Nous contribuons à combattre le Covid-19 », affirme Jean-Marc Galvez de Berry Global

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
« Nous contribuons à combattre le Covid-19 », affirme Jean-Marc Galvez de Berry Global

Jean-Marc Galvez est le président de la division Consumer Packaging International au sein du groupe Berry Global

© Berry Global

Depuis le début de l’épidémie, Berry Global voit ses commandes croître. Sa division Consumer Packaging International fabrique de nombreux produits utilisés dans la lutte contre le Covid-19. Son président, Jean-Marc Galvez, dirige un réseau de 150 usines qui tournent « à plein régime ». –

Durant l’épidémie de Covid-19, le catalogue de la division Consumer Packaging International de Berry Global n’aura jamais été autant mis à contribution. Créée à la suite du rachat de RPC, elle regroupe l’ensemble des usines dédiées aux emballages partout dans le monde, en dehors des États-Unis. Soit un réseau de 150 usines. La majorité de sa production permet de lutter contre le coronavirus. Pour le président de cette division, Jean-Marc Galvez, le Covid-19 est un enjeu de taille qui démontre une vulnérabilité qu’il faudra réparer dans l’économie post-coronavirus.

Emballages Magazine : Comment le groupe Berry aborde-t-il cette crise sanitaire ?

Jean-Marc Galvez : Avec beaucoup d’humanité et de célérité. L’épidémie de coronavirus a contribué à une très forte augmentation de la demande de nos produits. Pour répondre aux besoins urgents, nous avons rapidement priorisé la fabrication de produits de première nécessité. Les 150 usines de la division Consumer Packaging International en France, en Europe et dans le monde produisent ainsi des matériaux pour les masques, les respirateurs, les désinfectants, le gel hydroalcoolique ou encore les sacs pour déchets hospitaliers.

« La solidarité de nos usines en France est remarquable »

Votre réseau industriel est-il impacté par l’épidémie de Covid-19 ?

Dans sa presque totalité, notre activité industrielle est considérée comme essentielle pour aider à combattre le virus. Nos usines tournent à plein régime. Dès la première heure, les mesures d’hygiène et de sécurité recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont été adoptées.

Comment réagissent vos salariés ?

Toutes nos équipes sont mobilisées pour apporter des réponses rapides à cette situation sans précédent. Nous organisons notre production afin que les parents puissent s’occuper de leurs enfants et que les personnes à risque soient protégées. L’épidémie de Covid-19 est un enjeu de taille auquel notre personnel répond avec grand cœur et partage.

Les exemples de solidarité de nos usines en France et partout dans le monde, qui aident les pharmacies ou les hôpitaux, sont remarquables. D’ailleurs, nous appuyons toutes les initiatives locales de nos équipes pour répondre aux différentes demandes de leur territoire. Il s’agit notamment de dons de matériels ou de flacons auprès des hôpitaux, des pharmacies, des collectivités, ou même des sapeurs-pompiers.

« Chaque jour, nous recensons les emballages et solutions disponibles au sein du groupe »

D’autant que le poids de Berry dans le médical est important.

Berry est un leader important dans le domaine de la santé en France et au niveau global. Nous produisons des inhalateurs, des flacons, des bouchons de sécurité CRC, des seringues, des films pour déchets hospitaliers. Dans le non-tissé, nous permettons de produire des masques, des essuis, des coiffes ou des blouses chirurgicales. Tous ces produits sont utilisés dans la lutte contre l’épidémie.

Nous redoublons d’efforts pour satisfaire la demande accrue de conditionnement de gels et solutions hydroalcooliques. Nous avons aussi initié la fabrication de visières de protection. Une cellule Covid-19 a été mise en place. Chaque jour, nous effectuons le recensement des emballages et des solutions disponibles au sein du groupe et décidons de nouveaux investissements. Nous contribuons ainsi à combattre le coronavirus.

Votre réseau étendu d’usines vous a-t-il permis de cibler plus rapidement certains besoins ?

Effectivement. Notre présence globale, mais aussi très vaste sur le marché français, nous a permis de rediriger certaines capacités. Cela a été fait avec beaucoup d’agilité pour répondre à la gravité de la situation.

« C'est notre tissu local qui nous a permis de réagir très vite à cette crise »

Vos partenaires vous ont-ils soutenu dans ces démarches ?

Si nous sommes fiers de nos équipes, nous le sommes tout autant de la confiance apportée par nos fournisseurs et clients. En collaboration avec eux, nous avons pu utiliser certains emballages en dehors de leur fonction habituelle pour conditionner du gel hydroalcoolique. Cela permet d’alimenter très rapidement les lignes nouvellement déployées chez nos clients pour le conditionnement de leurs formules sanitaires.

Cette période permet-elle d’identifier des points d’amélioration à mettre en œuvre dans l’économie post-coronavirus ?

Le Covid-19 a montré notre vulnérabilité. Avoir une chaîne d’approvisionnement locale et un partenariat de proximité est un gage de stabilité et un facteur de croissance. C’est notre tissu local qui nous a permis de réagir très vite à cette situation de crise.

Cette période pourrait impacter la perception du plastique. Décrit par certains comme un matériau polluant, il démontre durant cette crise son rôle noble : celui d’un matériau qui nous protège. Et cela, sans nuire à notre engagement pour une économie circulaire et une gestion efficace des déchets.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un détecteur à rayons X pas comme les autres

Technologie

Un détecteur à rayons X pas comme les autres

Sparc Systems s’est débarrassé du carter en Inox, remplacé par un panneau transparent afin de permettre aux opérateurs de suivre le process et de travailler avec plus de confiance. - Les détecteurs[…]

27/05/2020 | SantéContrôle
William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Carnet

William Hayes prend les rênes de Berlin Packaging

Avec SnapPress, Horus Pharma dote ses emballages de réalité augmentée

Innovation

Avec SnapPress, Horus Pharma dote ses emballages de réalité augmentée

Syntegon en légère hausse sur l'exercice 2019

Résultats

Syntegon en légère hausse sur l'exercice 2019

Plus d'articles