Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

Le conditionnement des vaccins anti-Covid sur le point de commencer en France

Pierre Monnier

Mis à jour le 06/04/2021 à 15h36

Sujets relatifs :

, ,
Le conditionnement des vaccins anti-Covid sur le point de commencer en France

Agnès Pannier-Runacher a dévoilé le calendrier de la production de vaccins en France. Le 7 avril, Delpharm entamera la fabrication et le conditionnement des doses Pfizer-BioNTech et sera suivi dans les semaines à venir par Recipharm, Fareva ou encore Sanofi. –

« C’est une opération qui est absolument majeure et complexe. » Les mots d’Agnès Pannier-Runacher sont forts pour l’industrie du conditionnement. Invitée le 6 avril sur LCI, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, de la Finance et de la Relance, en charge de l’Industrie, a donné le calendrier de la production de vaccins sur le territoire français. Dès le 7 avril, Delpharm va débuter l’assemblage et le remplissage des doses des laboratoires Pfizer-BioNTech. Depuis plusieurs mois, le site de Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) se prépare à accueillir cette production. Un investissement de 10 millions d’euros a d’ailleurs été nécessaire pour mettre en place des installations requises pour assurer la température de –70°C à laquelle doit être conservée le vaccin germano-américain.

Acquérir des réfrigérateurs adaptés

« D’ici deux semaines démarrera un deuxième site, celui de Recipharm », continue Agnès Pannier-Runacher. Située à Monts (Indre-et-Loire), cette usine se chargera du remplissage, de l’inspection, du conditionnement et du contrôle qualité du sérum de Moderna, le laboratoire américain. Là encore, la technologie à ARN messager implique des aménagements pour acquérir des réfrigérateurs adaptés. Deux millions d’euros ont ainsi été déboursés par le sous-traitant. Lors de l’annonce de sa participation à la fabrication du vaccin, l’entreprise avait annoncé l’embauche d’une soixantaine de personnes, rappelle France Bleu.

Quelques semaines plus tard, ce sera au tour de CureVac de commencer la production de son vaccin en France. Le laboratoire allemand compte s’appuyer sur deux unités de Fareva. Le spécialiste du conditionnement à façon répartira la fabrication entre ses sites de Pau (Pyrénées-Atlantiques) et de Val-de-Reuil (Eure). À Pau, une ligne de conditionnement sera intégralement consacrée au conditionnement du sérum avec pour objectif la fabrication de 1,5 à 2 millions de doses par mois.

Une chaîne logistique tendue

La production de vaccins pourra également bénéficier de l’aide apportée par Sanofi à ses concurrents dans les mois à venir. Une usine allemande du géant pharmaceutique doit appuyer le laboratoire BioNTech pour augmenter sa production. Sur l’Hexagone, c’est à Marcy-l’Étoile, près de Lyon (Rhône), que Sanofi fabriquera pour le compte de Janssen (groupe Johnson & Johnson).

L’ensemble de ces usines participeront à la « montée des livraisons » et pourront ainsi « donner de l’aisance à la vaccination », pointe la ministre déléguée. Aujourd’hui, la distribution des doses repose sur une chaîne logistique tendue, reconnaît Agnès Pannier-Runacher. Et de conclure : « Nous avons suffisamment de vaccins, mais il faut descendre très vite dans les chaînes logistiques. Ce sont ces petits grains de sable qui rendent la vaccination difficile. Plus on a de doses, plus ce sera facile d’alimenter tous les circuits qui souhaitent disposer de doses de vaccin. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Avec Stena Recycling, Borealis étudie la faisabilité d’une unité sur son site de Stenungsund. Elle entrerait en fonctionnement en 2024. - Le groupe pétrochimique Borealis s’engage davantage dans le[…]

20/04/2021 | SantéTous secteurs
Avec Igloo, Sofrigam veut garder les vaccins au frais

Innovation

Avec Igloo, Sofrigam veut garder les vaccins au frais

Metsä Board accompagne les vaccins anti-Covid chinois

Technologie

Metsä Board accompagne les vaccins anti-Covid chinois

Schreiner Medipharm connecte l’UnoPen d’Ypsomed à l’aide d’une étiquette NFC

Innovation

Schreiner Medipharm connecte l’UnoPen d’Ypsomed à l’aide d’une étiquette NFC

Plus d'articles