Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Réglementation

La France, bonnet d'âne de la sérialisation des médicaments

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
La France, bonnet d'âne de la sérialisation des médicaments

© Emballages Magazine

Trois mois après sa mise en place, la directive européenne sur les médicaments falsifiés traîne toujours des pieds. –

Alors que le dispositif était censé rassurer, il donne plutôt des sueurs froides. Instaurée depuis le 9 février 2019, la directive européenne sur les médicaments falsifiés n’en finit pas de se mettre en place. Depuis maintenant trois mois, les boîtes de médicaments vendues sur le marché européen doivent comporter un numéro d’identification unique et un témoin de première ouverture. Pour y veiller, l’Organisation européenne de vérification du médicament (EMVO) est chargée de superviser la mise en place de cette réforme, mais surtout le système informatique permettant de détecter des médicaments falsifiés et d’empêcher leur dispensation. Mais dans son dernier rapport, EMVO dénombre des milliers de non-conformité au règlement et des millions d’alertes générées, indique Ticpharma.

Non-conformité

Le site d’informations spécialisé dans le médical détaille également des chiffres concernant la mise en place de la réglementation – consultés par APM Health Europe. Ainsi, parmi les 250 000 médicaments soumis à sérialisation, moins de 200 000 avait été enregistré à la mi-avril. Toujours à cette date, la base de données européenne d’EMVO ne comptait que 848 fabricants connectés. Seulement 674 d’entre eux avaient convenablement chargé les informations liées à leur production. Toujours selon Ticpharma, environ 2 000 laboratoires pharmaceutiques sont concernés par cette nouvelle réglementation.

S’ajoute à ces résultats décevants les pharmacies. Mi-avril, 37 000[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Sanner augmente ses capacités avec un deuxième site chinois

Investissements

Sanner augmente ses capacités avec un deuxième site chinois

Le fabricant d’emballages pharmaceutiques a amorcé la construction d’une nouvelle usine en Chine pour subvenir aux demandes de ses clients asiatiques. – En Asie, Sanner fait face à une hausse rapide des commandes[…]

15/09/2021 | Plastiques
Berry Healthcare propose sa solution Vistop en version recyclée

Technologie

Berry Healthcare propose sa solution Vistop en version recyclée

Schott investit dans le cadre de la stratégie russe « Pharma 2030 »

Investissements

Schott investit dans le cadre de la stratégie russe « Pharma 2030 »

Avec Voluntis, Aptar veut renforcer ses dispositifs connectés

Acquisitions

Avec Voluntis, Aptar veut renforcer ses dispositifs connectés

Plus d'articles