Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

Fareva débutera la production du vaccin CureVac en mai

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Fareva débutera la production du vaccin CureVac en mai

Le conditionneur à façon a été retenu par CureVac en décembre pour la formulation et le remplissage de son vaccin contre la Covid-19. Fareva a annoncé qu’il a prévu un début de production au mois de mai. –

C’est la stratégie de nombreux laboratoires pharmaceutiques pour doper la production de leur vaccin : le recours aux sous-traitants. CureVac ne s’en cache pas et développe un véritable réseau de production en Europe à travers des partenariats avec des CDMO (des fabricants et conditionneurs à façon). Par ce biais, il est possible d’augmenter les volumes de production tout en localisant les approvisionnements. En France, c’est Fareva qui se chargera de fabriquer et conditionner le vaccin anti-Covid de CureVac. « Cet accord conforte la stratégie de Fareva d’investir massivement dasn le domaine stérile, avec l’objectif d’avoir une offre la plus complète possible », indiquait Alexandre Bastit, le vice-président des ventes pharmaceutiques EMEA du sous-traitant lors de l’officialisation du partenariat en décembre.

En attente des dernières homologations

La production concernera les sites Fareva de Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Valdepharm – filiale du groupe – de Val-de-Reuil (Eure). « Nous avons précu de démarrer au mois de mai », a précisé Bernard Fraisse, le fondateur et Pdg de l’entreprise au Dauphiné Libéré. Pour l’heure, il faut encore attendre les dernières homologations du sérum. Elles sont attendues pour le mois d’avril ou mai. Si Valdepharm s’occupera du solvant nécessaire à la fabrication du vaccin, l’usine de Pau manipulera directement le sérum. Comme pour Pfizer-BioNTech, la formule de CureVac repose sur la technologie des ARN messagers (ARNm). Cela impose un froid intense pour assurer une bonne conservation, et donc une bonne efficacité. Le site de Pau s’est ainsi équipée de congélateurs pouvant atteindre la température de -70°C.

Une production jusqu’en 2022 si besoin

Sur place, une ligne sera intégralement dédiée à la production et le conditionnement du vaccin de CureVac. Ce qui représente une fabrication de 1,5 à 2 millions d’unités par mois. Selon les besoins, Fareva doit fournir des doses jusqu’à la fin de l’année. Et si cela ne suffit pas, une option prévoit de continuer le partenariat avec le laboratoire allemand sur le premier semestre 2022. Un accord qui pourrait toutefois encore évoluer en fonction de l’évolution de la crise sanitaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

RxPack, nouvel acteur de l’aérosol pharmaceutique

Stratégie

RxPack, nouvel acteur de l’aérosol pharmaceutique

Les groupes Coster et Lindal ont créé un portefeuille de solutions d’aérosols pour le secteur pharmaceutique. RxPack devrait démarrer ses activités en fin d’année depuis Oggiono, près[…]

07/04/2021 | Aérosols
Le conditionnement des vaccins anti-Covid sur le point de commencer en France

Sécurité sanitaire

Le conditionnement des vaccins anti-Covid sur le point de commencer en France

Hong Kong reprend la vaccination

Sécurité sanitaire

Hong Kong reprend la vaccination

Sanofi booste la production et le remplissage de ses vaccins antigrippaux au Canada

Investissements

Sanofi booste la production et le remplissage de ses vaccins antigrippaux au Canada

Plus d'articles