Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Enquête

CPC Packaging affine sa stratégie multiproduit en Europe

Gilles Solard

Sujets relatifs :

, ,

En juin dernier, CPC Packaging inaugurait les nouveaux locaux de CPC Haferkamp à Oldenburg en Allemagne. Une entreprise reprise en 2000 qui permet au groupe parisien de se hisser dans le Top 5 des fabricants européens d'imprimés multiproduits. Une étape importante pour le groupe qui vise désormais l'Europe de l'Est et met l'accent sur l'innovation.

Le 14 juin dernier, CPC Packaging inaugurait l'usine CPC d'Oldenburg en Basse-Saxe (Allemagne). « La plus moderne, la plus importante et la plus performante des unités d'étiquettes sèches en Europe », affirme le groupe qui se définit volontiers aujourd'hui comme un fabricant d'emballages multiproduits de taille européenne. Une inauguration en forme de passation de pouvoir entre l'ancienne direction allemande, représentée le charismatique Pdg, Claus Haferkamp, et la nouvelle direction française, personnifiée par le non moins charismatique Jacques Schor. Et tout deux partagent la même analyse du marché. « Dans les cinq prochaines années, 30 % des fabricants d'étiquettes allemands auront disparu », affirmait, à cette occasion, Claus Haferkamp devant les 190 salariés de l'entreprise. Pour ce dernier, la vente de son entreprise à CPC Packaging permet donc d'assurer la pérennité de l'outil de travail.

Europe centrale

 

Claus Haferkamp quitte donc la direction effective de l'entreprise familiale mais il devient désormais un conseiller spécial de CPC Packaging. Oldenburg se trouve, en effet, bien placé en direction de l'Europe de l'Est, la Pologne et au-delà, la Russie. Haferkamp réalise d'ailleurs déjà 5 % de ses ventes en Europe centrale contre 50 % en Allemagne et 45 % dans les Pays nordiques et le Benelux. « Ici, les pays de l'Est constituent une vraie nécessité de développement », explique Jacques Schor. Mais l'esprit de l'entreprise familiale est toujours présent puisque la fille de Claus Haferkamp, Meilee Haferkamp, garde 22 % des parts de l'entreprise et conserve la responsabilité des ressources humaines, des achats et de l'administration. C'est cependant un Français, Gérard Lépine, qui occupe désormais le poste de directeur général du groupe Haferkamp. Diplômé de l'école supérieure de commerce, Gérard Lépine n'est pas un spécialiste de l'étiquette. Mais il possède, à 53 ans, une expérience du management des entreprises allemandes. Il vient en effet de la société Metaleurop où il avait été chargé du montage d'une entreprise de recyclage de matières plastiques Outre-Rhin.

Etiquette sèche

 

Le rachat d'une entreprise allemande par un Français est, en tout cas, un événement suffisamment rare pour s'y arrêter. D'autant que les investissements réalisés sont conséquents. Les nouveaux locaux couvrent 4 000 mètres carrés d'une seule portée, s'ajoutant aux 10 000 mètres carrés existants. Construits en six mois, leur coût s'élève à deux millions d'euros. L'extension inclut également l'acquisition et la mise en place de deux presses Heidelberg huit couleurs plus vernis[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

offres d’emploi
Toutes les offres d’emploi
PREPARATEUR DE COMMANDES

Saint-Pierre-en-Faucigny

Responsable logistique H/F

Charleville-Mézières

Nous vous recommandons

Schott inaugure une nouvelle usine de verre tubulaire en Chine

Investissements

Schott inaugure une nouvelle usine de verre tubulaire en Chine

Le spécialiste des solutions en verre pour l’industrie pharmaceutique a inauguré un nouveau site en Chine. L’usine de Jinyun pourra fabriquer 20 000 tonnes de verre pour réaliser des flacons ou des[…]

16/07/2021 | VerreStratégie
Berlin Packaging se renforce dans l’emballage pour le cannabis

Acquisitions

Berlin Packaging se renforce dans l’emballage pour le cannabis

Repsol va augmenter ses capacités de PE et de PP

Investissements

Repsol va augmenter ses capacités de PE et de PP

Tournaire se concentre sur l’emballage

Acquisitions

Tournaire se concentre sur l’emballage

Plus d'articles