Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Stratégie

[Covid-19] Delpharm investit pour conditionner le vaccin de Pfizer et BioNTech

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
[Covid-19] Delpharm investit pour conditionner le vaccin de Pfizer et BioNTech

© Delpharm

Le spécialiste de la sous-traitance pharmaceutique a décroché un contrat pour participer au remplissage du vaccin contre le Covid-19 développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech. Des millions de doses doivent ainsi être conditionnées sur le site Delpharm de Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) entraînant un besoin d’investissement de 10 millions d’euros. –

Le français Delpharm profitera de la course au vaccin contre le Covid-19. Mi-novembre, le spécialiste de la sous-traitance pharmaceutique a officialisé avoir décroché un contrat avec Pfizer et BioNTech. L’entreprise s’est ainsi vu confié le remplissage de plusieurs dizaines de millions de doses du vaccin BNT162b2, relate Le Monde. Si la production de la formule du vaccin se fera uniquement dans les usines des laboratoires américain et allemand, le conditionnement sera donc délégué.

Remplir, conditionner, contrôler, congeler

C’est le site Delpharm de Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) qui a été retenu pour ce contrat. La production doit y débuter entre mars et avril pour une disponibilité commerciale dans les semaines qui suivent. Selon Pfizer, l’approvisionnement de l’usine de conditionnement se fera depuis les sites de production de Pfizer en Belgique et de BioNTech en Allemagne. « Nous allons recevoir un produit presque prêt à l’emploi, indique Wladimir Guitel, le directeur de l’usine Delpharm, au quotidien du soir. Notre rôle est de remplir le flacon, le contrôler, le conditionner et le congeler. »

Ajouter des installations spécifiques au froid

Un point spécifique à la solution trouvée par Pfizer et BioNTech. Car afin de conserver son efficacité, ce vaccin doit être conservé à une température de -70°C. Un casse-tête logistique qui impose à Delpharm d’investir 10 millions d’euros dans son implantation. Cette somme doit servir en premier lieu à augmenter les capacités de remplissage stérile du site. Mais aussi à « l’ajout d’installations spécifiques pour les paramètres de froid nécessaires à cette production », détaille un porte-parole de Delpharm à L’Usine Nouvelle. Une phase de qualification doit avoir lieu cet hiver afin de certifier les lignes du sous-traitant.

Entre 40 et 60 recrutements

Ces investissements devraient être renforcés par la suite d’une nouvelle enveloppe de huit millions d’euros additionnels, précise Le Monde, mentionnant également l’automatisation totale des machines de production. Entre 40 et 60 recrutements doivent être réalisés pour soutenir l’activité du site qui compte actuellement 225 salariés. Les postes créés seront variés et ne nécessiteront pas obligatoirement de formation. Delpharm est à la recherche de techniciens, d’opérateurs, de contrôleurs qualité, mais aussi de cadres.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Jindal reprend les films de Domo

Acquisitions

Jindal reprend les films de Domo

Le groupe indien ajoute le Nylon à son catalogue et renforce sa présence en Europe. - Jusqu’à présent spécialiste des films en polyoléfines – polypropylène (PP) et[…]

14/01/2021 | SantéPlastiques
PSB industries conclut la vente de son pôle santé à Clayens

Acquisitions

PSB industries conclut la vente de son pôle santé à Clayens

Delpharm a développé une nouvelle forme de capsules molles

Innovation

Delpharm a développé une nouvelle forme de capsules molles

Les tubes barrières de Neopac se fondent dans la filière de recyclage du PEhd

Economie circulaire

Les tubes barrières de Neopac se fondent dans la filière de recyclage du PEhd

Plus d'articles