Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Boehringer Ingelheim construit l’une des plus grandes usines de vaccins vétérinaires au monde

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Boehringer Ingelheim construit l’une des plus grandes usines de vaccins vétérinaires au monde

© Boehringer Ingleheim

Le spécialiste allemand de la santé animale a célébré le 20 septembre la pose de la première pierre de son futur site de Jonage (Rhône). La nouvelle structure de Boehringer Ingelheim représente un investissement de 200 millions d’euros. –

La région lyonnaise n’a plus de secrets pour l’allemand Boehringer Ingelheim. Après de nombreux investissements ces dernières années, c’est à Jonage (Rhône) que le spécialiste de la santé animale construit sa nouvelle usine. La cérémonie de la pose de la première pierre s’est déroulée le 20 septembre, en présence du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume. Un investissement conséquent de 200 millions d’euros va permettre à Boehringer Ingelheim de se doter du plus grand centre de production de vaccins contre la fièvre aphteuse au monde. Avec une mise en service attendue pour 2022, l’usine sera en mesure de fabriquer 400 millions de doses par an. Une capacité deux fois plus grande que l’usine de Pirbright (Angleterre) du fabricant.

Un enjeu stratégique majeur

« Dans un contexte de mondialisation des échanges et de réchauffement climatique, la vigilance s’impose, qu’il s’agisse de fièvre aphteuse, de peste porcine africaine ou encore d’influenza aviaire, a déclaré Didier Guillaume, rapporte L’Usine nouvelle. Le renforcement de nos capacités de production de vaccins revêt à ce titre un enjeu stratégique majeur à l’échelle nationale, européenne et mondiale. » Dans un bâtiment de cinq étages de 15 000 m², Boehringer Ingelheim disposera de 35 cuves de cultures cellulaires et virales, d’un atelier de purification, d’une station de décontamination. Le site sera principalement dédié à la fabrication de vaccins vétérinaires contre la fièvre aphteuse, mais également à des doses contre la fièvre catarrhale ovine (environ 10 % de la production).

Une fabrication en quelques jours

Sur place, le laboratoire pharmaceutique allemand disposera des souches de sept sérotypes de la maladie et de certaines variantes. Cela dans un but de rapidité. Le vaccin le plus adapté à la maladie pourra ainsi être fabriqué en l’espace de 5 à 11 jours, contre 6 à 9 mois. La nouvelle installation de Boehringer Ingelheim doit aussi créer une centaine d’emplois directs. Une annonce de bon augure alors que l’entreprise avait annoncé son intention de supprimer 10 % de ses effectifs français – soit plus de 300 postes dont 130 en santé animale. Lors de la cérémonie, Erick Lelouche, le président de la division santé animale en France a assuré qu’avec 70 départs volontaires déjà enregistrés, « il devrait y avoir moins de 50 départs contraints », relate L’Usine nouvelle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Porté par le médical, Aptar affiche des ventes en hausse en 2019

Résultats

Porté par le médical, Aptar affiche des ventes en hausse en 2019

Le fabricant d’emballages a publié son rapport financier sur les résultats de l’année 2019. Aptar a réalisé un chiffre d’affaires de 2,9 milliards de dollars (2,6 milliards d’euros), en[…]

30/03/2020 | Hygiène-BeautéSanté
Nouveau départ pour SES

Acquisitions

Nouveau départ pour SES

[Covid-19] L’emballage plastique à plein régime

Profession

[Covid-19] L’emballage plastique à plein régime

Chiffre d’affaires stable pour Optima

Investissements

Chiffre d’affaires stable pour Optima

Plus d'articles