Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Yaskawa met de la puissance dans ses cobots

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Yaskawa met de la puissance dans ses cobots

Le constructeur japonais a dévoilé le Motoman HC20DT, capable de soulever une charge de 20 kg sur un rayon de 1700 mm. -

La puissance et la portée des cobots, autrement appelés robots collaboratifs, augmentent pour faire face à des besoins qui évoluent comme c’est le cas dans la palettisation. Originellement de petite taille et peu puissants, ces engins étaient conçus pour assister les humains dans des tâches répétitives et fatigantes…. Le côté « collaboratif » n’a pas disparu pour autant, bien au contraire, mais à voir la fiche technique du Motoman HC20DT, le dernier né de la gamme de cobots de Yaskawa, nous sommes loin de la petite machine de table :  20 kg de portée et un rayon d’action de 1700 mm qui lui permettent par exemple de transporter des colis de grandes dimensions sur une palette ou de manipuler des charges importantes au pied d’une machine-outil. En l’occurence, de par son envergure hors-norme, cet équipement peut monter des outillages à double-pince pour maximiser, dès lors que c’est possible, le nombre d’objets à transporter. Pour autant, l’appareil reste sûr. Six capteurs de couples lui permettent de réagir, et de s’arrêter, en cas de contact avec l’opérateur ; les finitions et la conception évitent tout risque d’écrasement de doigts.

Gain d'espace et de coût

Comme tous les cobots, le Motoman HC20DT répond à la spécification technique ISO TS 15066 et ne nécessite pas de carénages particuliers ce qui permet un gain en termes d’espace et de coût en atelier. La machine peut néanmoins être utilisée en mode hybride en ajoutant une sécurité externe, par exemple un scanner laser. Le cobot alterne alors entre vitesse collaborative, vitesse réduite et vitesse maximale, adaptant ainsi sa dynamique en fonction de la distance de l’opérateur. Afin de faciliter son emploi dans les environnements difficiles ou dans les milieux qui nécessitent des lavages fréquents, Yaskawa a prévu une classe de protection IP67 évitant les nuisances dues à la poussière et l'eau. La programmation reste simple avec le mode Direct Teach qui permet à l’opérateur d’apprendre à la machine le mouvement à accomplir en guidant son bras à la main. Le modèle HC20DT s’ajoute à une gamme qui comprend déjà trois machines - HC10, HC10DT, HC10DT IP67 - et qui englobera bientôt le modèle HC10DTF, d’une portée de 10 kg, à destination du secteur agroalimentaire. Sidel est l'une des premières entreprises à avoir intégré le HC20DT sur l'un de ses palettiseurs

Yaskawa figure parmi les leaders mondiaux de la robotique industrielle et de la mécatronique. Le groupe japonais, qui réalise un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros et emploie 15 000 personnes, revendique un parc installé de 460 000 robots, 30 millions de variateurs et 19 millions de servomoteurs.

Basée au Bignon (Loire-Atlantique), Yaskawa France a réalisé un chiffre d'affaires de 33 millions d'euros au cours de l'année fiscale 2019 pour un effectif de 109 personnes. 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Coval mesure les économies d’énergie

Technologie

Coval mesure les économies d’énergie

L’équipementier propose l’Energy Saving App, un logiciel permettant d’analyser la consommation d’air des pompes à vide. - Spécialisé dans les systèmes de préhension par le vide,[…]

Un cobot très design

Technologie

Un cobot très design

 Sidel muscle ses cobots de palettisation

Technologie

Sidel muscle ses cobots de palettisation

Cama simplifie l’étuyage d’articles multiples

Technologie

Cama simplifie l’étuyage d’articles multiples

Plus d'articles