Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Universal Robots vend son 50 000e cobot

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Universal Robots vend son 50 000e cobot

Jürgen Von Hollen, Pdg d'Universal Robots quittera la société dans quelques jours.

Le constructeur danois parie sur une croissance moyenne de la demande de 30,37% par an d’ici à 2025. -

Appréciés pour leur simplicité, leur facilité d’installation, leur coût, les cobots - ou robots collaboratifs - ont le vent en poupe. Ces équipements aux allures de robots polyarticulés qui peuvent travailler aux côtés de l’homme sans qu’il soit nécessaire d’installer de protections, sont appréciés dans l’industrie de l’emballage et du conditionnement où ils peuvent utilement automatiser des tâches de palettisation, d’encaissage ou de pick and place. Leader sur le marché, Universal Robots prévoit une croissance annuelle moyenne de la demande de ce type de matériels de 30,37% entre 2000 et 2025. Le constructeur vient de livrer sa 50 000e machine à Vema, un fabricant allemand de pièces mécaniques qui cherchait à améliorer sa productivité ainsi que la sécurité de ses employés. Jürgen Von Hollen, président d'Universal Robots, a tenu à remettre personnellement le cobot à l’entreprise située à Krauchenwies-Göggingen, en Allemagne.

Petites et moyennes entreprises

« Nous avons travaillé très dur au cours des quinze dernières années pour développer un tout nouveau segment de marché. Notre but était, et est toujours de permettre en particulier aux petites et moyennes entreprises, d'automatiser des tâches qu'elles jugent trop coûteuses ou trop complexes », explique Jürgen von Hollen. Et d’ajouter  : « Vema recherchait une solution d'automatisation rentable, flexible et facile à utiliser qu'elle pourrait mettre en œuvre, programmer et gérer toute seule. C'est exactement ce qu'ils ont trouvé dans le cobot d'Universal Robots ».  Le robot collaboratif rejoint une flotte de trois autres machines déjà déployées chez Vema pour effectuer des tâches de pick & place ou d’autres applications de fin de ligne. Jürgen von Hollen quittera Universal Robots à la fin de l'année, après un mandat de quatre ans à la tête de la société.  Gregory Smith, président de la division automatisation industrielle de Teradyne, la maison mère de Universal Robots, assurera l’intérim à partir du 1er janvier 2021, jusqu'à ce qu’il soit remplacé. 

Créé en 2005, Universal Robots fabrique des robots collaboratifs. La société est basée à Odense, au Danemark.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Du mouvement chez Stäubli

Carnet

Du mouvement chez Stäubli

Christophe Coulongeat est nommé directeur de la division robotique en remplacement de Gerald Vogt, qui devient le nouveau Pdg du groupe. -   Christophe Coulongeat prend du galon chez Stäubli, l’équipementier[…]

13/01/2021 | Robots
Global Industrie reprogrammé en septembre

Profession

Global Industrie reprogrammé en septembre

Proxinnov en PIA3

Investissements

Proxinnov en PIA3

Van Genechten Packaging investit à Meyzieu

Investissements

Van Genechten Packaging investit à Meyzieu

Plus d'articles