Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Un cobot pour charges lourdes chez Universal Robots

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Un cobot pour charges lourdes chez Universal Robots

Le leader mondial de la cobotique lance l’UR16e capable de soulever jusqu’à 16 kg. -

Trois, cinq, dix et maintenant seize kilogrammes : Universal Robots élargit la gamme de ses cobots de la série UR avec l’UR16e, une machine dédiée à la manutention de charges lourdes, jusqu’à 16 kg justement. Le cobot affiche une portée de 900 mm et une répétabilité de plus ou moins 0,05 mm. Le groupe danois le dédie à l'entretien et à la supervision de machines lourdes, à des applications de vissage, d’assemblage, de polissage ou encore à des tâches de conditionnement et de palettisation. Comme les autres matériels d’Universal Robots, l’UR16e se distingue pour sa facilité de mise en œuvre et de programmation. Le constructeur garantit une mise en place en une heure, une fois le produit déballé et une prise en main rapide de l’utilisateur, y compris pour les non-experts.

Dix-sept fonctions de sécurité

Destiné à travailler à côté de l’homme, l’UR16e répond aux normes de sécurité EN ISO 13849-1 et EN ISO 10218-1. L’appareil intègre des capteurs d’efforts, dix-sept fonctions de sécurité configurables, parmi lesquelles la possibilité de personnaliser le temps et la distance d’arrêt ainsi qu’une programmation intuitive. La première machine a été vendue en France, chez BW Industrie, un sous-traitant basé à Sarrebourg (Moselle) et spécialisé dans l’usinage de pièces mécanique, qui se sert de l’UR16e pour ébavurer certains de ses produits. Le cobot a été choisi, car cette société manipule une grande variété de pièces métalliques à traiter qui vont de 4 à 14 kg. « Nous avons particulièrement apprécié la fonction RTCP, par laquelle le temps d’apprentissage de nouvelles pièces complexes a pu être réduit par cinq », indique Raphaël Schwartz, responsable robotique et maintenance de la société.

Basé au Danemark, Universal Robots fait partie du groupe américain Teradyne. L’entreprise revendique une base installée de 37 000 cobots dans le monde.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pagès Group se développe en dehors de l’IML

Acquisitions

Pagès Group se développe en dehors de l’IML

Achevé il y a trois semaines, le rachat de Process industrie donne la possibilité au groupe dirigé par Yannick Ains de proposer des solutions robotiques pour la fin de ligne et même au-delà. - Les rachats se[…]

Coval entre dans l’écosystème d'Universal Robots

Technologie

Coval entre dans l’écosystème d'Universal Robots

Igus va lancer RTBX en France d’ici à la fin de l’année

Technologie

Igus va lancer RTBX en France d’ici à la fin de l’année

Universal Robots élargit son réseau et nomme son directeur pour la France

Carnet

Universal Robots élargit son réseau et nomme son directeur pour la France

Plus d'articles