Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Igus va lancer RTBX en France d’ici à la fin de l’année

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Igus va lancer RTBX en France d’ici à la fin de l’année

Le spécialiste des chaînes porte-câble et des paliers lisses propose une plate-forme d’achat pour les équipements en kit ou tout-en-un. -

Emballages Magazine s’est déjà fait l’écho de RTBX, le portail qu'Igus dédie aux robots. Le site, déjà opérationnel en Allemagne, sera accessible en France d’ici à la fin de l’année. « Nous voulons faire de cette plate-forme le nouvel Amazon de la robotique », explique Thorsten Beitzel, directeur général d'Igus France. L’idée consiste à proposer des solutions robotiques en kit ou déjà assemblées pour la plupart des familles de matériels existants sur le marché, du robot delta au polyarticulé en passant par le portique cartésien et des systèmes d’automatisation plus simples comme l’Apiro, qui permet de motoriser le déplacement de guides sur une machine, par exemple pour effectuer un changement de format.

En quelques clics, l’utilisateur peut sélectionner son matériel, mais aussi choisir ses composants comme les moteurs, le contrôle, les préhenseurs. « Tous ces matériels sont compatibles », souligne Thorsten Beitzel. Et de préciser : « Le principal avantage est le prix, bien plus intéressant que si l’on recourait à un fournisseur traditionnel. » Concrètement, il en coûtera 4700 euros pour se procurer un robot delta en kit et environ 8000 euros pour le même matériel déjà assemblé, soit entre cinq et dix fois moins cher qu’un produit acheté chez un roboticien.

Positionnement low cost 

Igus assume ce positionnement low cost tout en rappelant que son offre possède également ses limites, comme les cadences qui atteignent les 60 coups par minute contre trois à quatre fois plus pour les machines traditionnelles et une précision de l’ordre de 0,5-1 mm. On en sait plus aussi sur les partenaires. IFM dans les capteurs, Schmalz dans les composants pneumatiques, GMT dans les préhenseurs font partie de la liste des fournisseurs référencés sur la plate-forme, l’objectif étant d’inclure, à terme, des roboticiens. « Nous ciblons les PME qui ne veulent pas dépenser 50 000 euros dans l’achat d’un robot et 15 000 euros dans la formation. Nous visons aussi les intégrateurs, les start-up et les écoles », indique Franck Roguier, directeur des ventes dry-tech de la société. Spécialiste des chaînes porte-câble et des paliers lisses, Igus a commencé à s’intéresser à la robotique il y a seulement deux ans mettant à profit son expertise dans les articulations mécaniques qui constituent l’un des points sensibles de ces équipements.

Tribologie 

Pour mémoire, son savoir-faire dans la tribologie lui permet de fabriquer des pièces destinées à coulisser, à tourner sur un axe ou à glisser autour d’un moyeu en s’affranchissant de les lubrifier, ce qui implique à la fois une plus grande durée dans le temps, une maintenance simplifiée, mais aussi moins de risques de contamination par lesdits lubrifiants. « Nous combinons un plastique traditionnel, un plastique technique et un lubrifiant solide tel du silicone ou du PTFE », précise Franck Roguier. L’entreprise propose déjà un delta et un robot en kit à son catalogue. Afin de mieux faire connaître son offre dans ce domaine, elle sillonne les routes de France avec une camionnette. Un robot delta est dans le coffre, prêt pour des démonstrations. Une centaine de prospects ont été visités cette année dans le sud de la France. Deux projets ont été concrétisés, l’un dans l’automobile pour la pose automatique d’étiquettes sur les pare-brise, l’autre dans la pharmacie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pagès Group se développe en dehors de l’IML

Acquisitions

Pagès Group se développe en dehors de l’IML

Achevé il y a trois semaines, le rachat de Process industrie donne la possibilité au groupe dirigé par Yannick Ains de proposer des solutions robotiques pour la fin de ligne et même au-delà. - Les rachats se[…]

Coval entre dans l’écosystème d'Universal Robots

Technologie

Coval entre dans l’écosystème d'Universal Robots

Un cobot pour charges lourdes chez Universal Robots

Technologie

Un cobot pour charges lourdes chez Universal Robots

Universal Robots élargit son réseau et nomme son directeur pour la France

Carnet

Universal Robots élargit son réseau et nomme son directeur pour la France

Plus d'articles