Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Fanuc améliore ses cobots

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Fanuc améliore ses cobots

Le roboticien japonais lance le CRX-10iA, plus sûr, plus léger et plus facile à installer. -

Légèreté, sécurité, facilité d'utilisation, fiabilité : tels sont les quatre atouts du CRX-10iA dont les premiers prototypes ont été présentés à la fin de l’an dernier à Tokyo et que son concepteur, Fanuc, s’apprête maintenant à commercialiser en Europe. Ce robot collaboratif, ou cobot, se veut tout d’abord plus sûr que ses prédécesseurs : il s’immobilise dans le cas d’un léger contact, repart dans le sens inverse s’il rencontre un obstacle et évite les pincements du fait de sa surface parfaitement lisse. Conforme à la norme de sécurité ISO 10218-1, le CRX-10iA est disponible en deux versions : un modèle standard avec une portée de 1249 millimètres et un modèle à bras long avec une portée de 1418 millimètres. Le deuxième est conçu de manière à pouvoir faire pivoter son bras directement au-dessus de sa base pour prendre des pièces sur une table devant lui, par exemple, et les placer derrière lui sur une autre table, ou un convoyeur, dans un mouvement de ligne droite. Sa portée est de 10 kg. Fanuc adresse les applications dans la palettisation, mais aussi le picking sur des étagères ou des convoyeurs et le chargement dans des emballages ou des boîtes.

Deux modes de vitesse

La vitesse varie en fonction du mode, collaboratif ou industriel, que l’utilisateur choisira. Il pourra ainsi le régler pour ne pas dépasser les 1000 millimètres par seconde pendant la journée, lorsqu’un opérateur est à proximité, puis passer à 2000 millimètres par seconde la nuit ou le week-end sans la présence d’humains. Un système de feux de circulation indique le mode actif. Des capteurs de sécurité supplémentaires peuvent être utilisés pour ralentir la vitesse si une personne se trouve à proximité. Le cobot pèse 40 kilogrammes et le contrôleur 20 kilogrammes, ce qui facilite son déplacement dans l’atelier. Côté hygiène, Fanuc a prévu une classe de protection élevée pour faciliter le nettoyage du matériel. Le bras est conforme à l’indice de protection IP67 alors que le contrôleur et la tablette sont IP54. Enfin, l’interface utilisateur a été revue pour aller dans le sens d’une plus grande facilité d’emploi et de programmation. Plus particulièrement, le nouvel écran tactile se veut plus intuitif, structuré et agrémenté de symboles graphiques. Possible grâce à la fonction "glisser-déposer », la programmation se veut accessible même à des débutants.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Yaskawa étoffe sa gamme de robots scara

Technologie

Yaskawa étoffe sa gamme de robots scara

Les modèles Motoman SG400 et SG650 ont été conçus pour soulever respectivement des charges de 3 et 6 kg. - Rapides et précis, les robots scara sont utilisés dans des applications de pick-and-place,[…]

21/09/2020 | LuxeSanté
Scallog investit à Nanterre

Investissements

Scallog investit à Nanterre

Coval mesure les économies d’énergie

Technologie

Coval mesure les économies d’énergie

Yaskawa met de la puissance dans ses cobots

Technologie

Yaskawa met de la puissance dans ses cobots

Plus d'articles