Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Une nouvelle usine pour les machines de recyclage du PET de Starlinger

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Une nouvelle usine pour les machines de recyclage du PET de Starlinger

Le site Starlinger de Schwerin, en Allemagne.

Le constructeur autrichien a doublé ses capacités de production à Schwerin, en Allemagne. -

Depuis fin août 2020, l’autrichien Starlinger produit des systèmes de recyclage des plastiques à Schwerin, en Allemagne. Les deux premières lignes ont été livrées fin décembre. Le constructeur a ainsi doublé ses capacités de fabrication pour les machines de la série RecoStar PET. « Au cours des deux dernières années, notre division systèmes de recyclage a enregistré une forte demande. Ce domaine d'activité, avec un chiffre d'affaires annuel de 130 millions d'euros, constitue un pilier important pour l'avenir de Starlinger. C'est dans cette optique que nous avons décidé d'accroître notre capacité de production en ouvrant une nouvelle usine », explique Angelika Huemer, Pdg et directrice associée du constructeur de machines pour la plasturgie. Le choix s’est porté sur Schwerin, en Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (nord de l’Allemagne), pour aller plus vite. En effet, le groupe autrichien y disposait du site UniRota Maplan dont certains halls de production étaient inutilisés et qui pouvait être adapté rapidement. Sur une surface totale de 11 000 m², les plus grands systèmes de traitement du polyéthylène téréphtalate (PET) de Starlinger, qui peuvent atteindre des capacités de 3,6 t par heure, y sont donc assemblés.

Besoin de réglementations contraignantes

« Dans le domaine du recyclage du PET en particulier, nous avons connu une croissance significative depuis 2018, complète Paul Niedl, directeur des ventes de la division recyclage de Starlinger. D'une part, cela est dû à la réglementation plus stricte en matière d'emballages plastique et aux taux de recyclage plus élevés fixés par les différents États et l’Union européenne en particulier ; d'autre part, les marques nationales et internationales, comme Coca-Cola ou, en Autriche, l'embouteilleur d'eau minérale Vöslauer, par exemple  mettent rigoureusement en œuvre leur stratégie de durabilité et créent ainsi un marché pour le PET recyclé. » Starlinger compte ainsi près de 80 unités de recyclage « bouteille à bouteille » en service chez des clients. En ce qui concerne les plastiques autres que le PET, Angelika Huemer et Paul Niedl estiment qu'il est urgent d'agir : « Il y a un manque d'incitations pour les entreprises et, surtout, de spécifications concrètes de la part des dirigeants politiques et des législateurs sur la manière d'établir l'utilisation et la réutilisation durables des plastiques, tant au niveau économique que social. Les médias jouent également un rôle important dans ce domaine. Nous avons besoin de réglementations contraignantes, et la mise en œuvre de ces réglementations doit être contrôlée », ajoute Angelika Huemer.

Spécialisé dans les machines pour la production de sacs plastique tissés, le recyclage des plastiques, l’extrusion du PET et la finition, Starlinger exploite quatre usines en Autriche, Allemagne et Chine. Le groupe autrichien emploie 750 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Global Industrie reprogrammé en septembre

Profession

Global Industrie reprogrammé en septembre

La crise sanitaire a conduit l’organisateur GL Events à déplacer le salon dédié à l’industrie du 7 au 10 septembre, toujours à Lyon. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des[…]

Universal Robots vend son 50 000e cobot

Investissements

Universal Robots vend son 50 000e cobot

Proxinnov en PIA3

Investissements

Proxinnov en PIA3

Mettler Toledo contrôle l’étiquetage des produits ronds

Technologie

Mettler Toledo contrôle l’étiquetage des produits ronds

Plus d'articles