Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Une polymérisation réversible, et les plastiques se recyclent à l’infini

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Une polymérisation réversible, et les plastiques se recyclent à l’infini

Avec le polydiketoenamine (PDK), des scientifiques d’un laboratoire américain ont découvert un processus moléculaire de reconstitution des liaisons répétable indéfiniment. -

Si certains plastiques comme le polyéthylène téréphtalate (PET) peuvent être relativement facilement décomposés pour être réutilisés, d’autres, notamment les thermodurcissables, sont conçus de telle façon qu’ils ne peuvent être déstructurés. Des chercheurs du laboratoire national Lawrence-Berkeley, en Californie (Etats-Unis), ont découvert une molécule, la « diketoenamine », qui autorise une polymérisation réversible. Elle est constituée d’une unité composée de trois cétones, liée à une amine aromatique ou aliphatique. Après polymérisation, on obtient le polydiketoenamine, ou PDK, dont les liaisons peuvent être aisément brisées et les monomères séparés en la plongeant dans une solution hautement acide pendant douze heures.

Selon les scientifiques, qui présentent leur étude dans la revue Nature Chemistry, le matériau obtenu par la récupération des monomères peut être recyclé à plusieurs reprises, voire à l’infini, et séparé de tout additif, restant ainsi quasiment pur. « Avec les PDK, les liaisons immuables des plastiques conventionnels sont remplacées par des liaisons réversibles qui permettent au plastique d’être recyclé plus efficacement », indique Brett Helms, l’un des chercheurs. L’équipe scientifique explique encore avoir conçu le PDK comme un jeu de Lego, qui peut s’assembler, se disloquer puis se réassembler à nouveau sous d’autres formes, couleurs et textures, sans perte de qualité. Elle poursuit ses travaux désormais pour vérifier la durabilité du PDK après différents emplois ou mélanges, dans les textiles, l’impression 3D et les matériaux expansés, entre autres. D’après l’étude, la voie est ainsi ouverte à un changement de logique et à la conception de « polymères circulaires » en alternative à des plastiques non recyclables utilisés actuellement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Naissance de Coopakoo

Naissance de Coopakoo

La société représente des fabricants d’emballages en carton ou en plastique en France. - Christophe Hyzard n’a pas tardé à rebondir. Remercié par CGL Pack, du groupe Faerch, à[…]

20/05/2019 | Carton platPlastiques
Tupperware signe avec Sabic

Tupperware signe avec Sabic

Ceisa Packaging optimise son impression

Ceisa Packaging optimise son impression

L’Ecosse va consigner bouteilles et canettes

L’Ecosse va consigner bouteilles et canettes

Plus d'articles