Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Carnet

Un nouveau Pdg chez Wittmann Battenfeld

Tiziano Polito
Un nouveau Pdg chez Wittmann Battenfeld

De gauche à droite : Rainer Weingraber, Werner Wittmann, Georg Tinschert.

©

Rainer Weingraber remplace Georg Tinschert à la tête de la société spécialisée dans les machines d’injection plastique. -

Après dix ans à la tête de Wittmann Battenfeld, Georg Tinschert a annoncé son départ en retraite pour fin mars. Il passe le relais à Rainer Weingraber qui en reprend le titre de président-directeur général. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur délivré par l’université de Mittweida (Allemagne), Rainer Weingraber a effectué toute sa carrière dans l’industrie en occupant différents postes à responsabilité chez Daimler-Chrysler, Siemens, Magna et surtout Haas, où il est resté cinq années jusqu’à devenir le directeur général de la filiale autrichienne. Sa « polyvalence » et sa « grande affinité pour la technologie et le génie mécanique en particulier » ont compté dans son recrutement. Son rôle ne sera pas si simple. Il remplace en effet une personne qui a contribué, pendant ses dix années de présence, au développement économique et technologique de Wittmann Battenfeld, aujourd’hui parmi les acteurs reconnus du marché des presses d’injection pour l’industrie des plastiques.

Basé à Vienne (Autriche), Wittmann Battenfeld se compose de deux entités principales, Wittmann Battenfeld et Wittmann, avec un outil de production qui s’organise autour de huit sites dans cinq pays. La présence du groupe dans le monde est assurée par 34 filiales, sur tous les principaux marchés de fabrication de pièces en plastique. En 2017, le constructeur a réalisé un chiffre d’affaires de 403 millions d’euros avec un effectif de 2300 personnes.

 

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Nouveau format pour nouveau segment

Nouveau format pour nouveau segment

Orangina Suntory lance une eau fruitée dans une bouteille de 1,2 l. - Une boisson à base d’eau de source, avec entre 42 et 48% de fruits, et juste le sucre naturellement présent dans ces fruits : Orangina Suntory[…]

19/03/2019 | PlastiquesMarketing
Statu quo pour l’usage unique en France

Statu quo pour l’usage unique en France

Coca-Cola consomme 3 millions de tonnes de plastique

Coca-Cola consomme 3 millions de tonnes de plastique

Des solutions aux enjeux du plastique

Des solutions aux enjeux du plastique

Plus d'articles