Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Edouard Philippe se prononce sur la consigne

Edouard Philippe se prononce sur la consigne

Brune Poirson porte la loi sur l'économie circulaire avec Edouard Philippe.

© Twitter / CC / @brunepoirson

Le Premier ministre a mis l’économie circulaire au cœur de son discours de politique générale du 12 juin. -

Lors de son discours de politique générale du 12 juin 2019 à l’Assemblée nationale, entendu comme l’acte II du quinquennat du président de la République Emmanuel Macron, le Premier ministre Edouard Philippe a abordé, comme il se doit, un très grand nombre de sujets. Comme rendre le Nutri-Score obligatoire en Europe par exemple… Dans « un nouvel en même temps » conciliant lutte contre le dérèglement climatique et augmentation du pouvoir d’achat, économie circulaire faisait largement partie sous le signe de « l’accélération écologique » : « la convention citoyenne pour la transition écologique et climatique constituera un moment de démocratie participative inédit. Elle pourra proposer de nouvelles mesures ; elle pourra en définir le rythme et les financements. Elle rendra ses conclusions au début de l’année 2020. Le gouvernement s’engage à traduire ces propositions en projets de loi, en mesures réglementaires voire, pour les plus puissantes, à les soumettre à référendum. » Brune Poirson, secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire, porte actuellement le projet de loi sur l’économie circulaire (Lec) qui doit passer en conseil des ministres au début du mois de juillet.

Consigne

Edouard Philippe a confirmé l’ouverture d’une concertation avec les collectivités locales sur le déploiement de la consigne, un dispositif évoqué dans l’article 12 de la Lec : « nous lancerons dans les prochains jours une grande concertation notamment avec les collectivités, pour étudier la mise en place d’une consigne sur certains emballages. Les collectivités d’outre-mer pourront, si elles le souhaitent, en devenir des territoires pilotes. » Les « boîtes » en plastique vont aussi devoir comporter des matériaux recyclés afin d’échapper à une interdiction. Le Premier ministre a d’ailleurs repris la promesse de campagne du candidat Emmanuel Macron : «  je souhaite que nous fixions un objectif de 100% de plastique recyclé ».

Sup

Ces annonces s’inscrivent dans un contexte réglementaire touffu. La France doit notamment intégrer la directive européenne sur les plastiques à usage unique (Sup) tandis que les dispositions de l’amendement du député François-Michel Lambert concernant de nombreux emballages et objets en plastique entrent en vigueur en janvier 2020. « Parce que l’Etat se doit d’être exemplaire, tous les produits en plastique jetables seront bannis de l’administration à compter de l’année prochaine », a indiqué le Premier ministre.

Confiance

L'Assemblée nationale a voté la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe par 363 voix contre 163. Soit 526 suffrages exprimés sur 573 votants.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

(Re)set s’attaque au plastique à usage unique

(Re)set s’attaque au plastique à usage unique

Carrefour, Système U et Veolia lancent un appel à candidatures jusqu’au 7 juillet. -   (Re)set, redémarrer en français, le jeu de mot est clair : en créant la société Re(set)[…]

Les prix des plastiques en mai 2019

Profession

Les prix des plastiques en mai 2019

Plastipak s’engage dans le recyclage chimique

Plastipak s’engage dans le recyclage chimique

Love Beauty and Planet lance ses déodorants avec des bouteilles en PET recyclé

Love Beauty and Planet lance ses déodorants avec des bouteilles en PET recyclé

Plus d'articles