Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

« Ce n’est pas Lambert le problème… »

Henri Saporta
« Ce n’est pas Lambert le problème… »

Le député François-Michel Lambert répond aux questions d'Emballages Magazine et Plastiques & Caoutchoucs Magazine.

Alors que la loi Egalim a été publiée au Journal Officiel du 1er novembre, le député François-Michel Lambert, auteur de l'amendement ouvrant la voie à l’interdiction de certains objets en plastique à usage unique, présente aux industriels concernés une trajectoire à long terme pour les plastiques. Entretien.

Emballages Magazine : Quel était votre objectif en déposant cet amendement à la loi Egalim interdisant plusieurs objets en plastique à usage unique ?
François-Michel Lambert : L’idée au départ était de déposer un amendement d’appel afin de créer un débat dans l’hémicycle. Mais les circonstances ont fait qu’il a été adopté en l’état et confirmé par la suite… J’ai cependant le regret de ne pas avoir ajouté à la liste d’autres plastiques comme par exemple ceux utilisés pour emballer les fleurs coupées pour lesquels il existe des alternatives en papier kraft. Car plutôt que d’entrer dans une chasse systématique aux plastiques, je voudrais plutôt que nous utilisions notre intelligence collective pour faire en sorte que ces polymères soient utilisés là où ils sont vraiment utiles. La posture d’immobilisme de certains industriels qui ne sentent pas ce[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Une campagne pour le tri en ville

Une campagne pour le tri en ville

Citeo déploie ses affiches  « Vous triez, nous recyclons » au mois de juillet. - Si plus d’une bouteille en polyéthylène téréphtalate (PET) sur deux est triée au niveau[…]

Chupa Chups et Mentos signent avec TerraCycle

Chupa Chups et Mentos signent avec TerraCycle

À quand l’eau de Divonne ?

À quand l’eau de Divonne ?

Tropicana : PepsiCo pourrait prendre la parole

Tropicana : PepsiCo pourrait prendre la parole

Plus d'articles