Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Yaourt : du pot de grès au sachet en plastique

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

embal10embal10bembal111929
" J'ai voulu me distinguer des petits artisans par la qualité et la présentation de mon produit. Alors que le pot en grès était de rigueur, j'ai commercialisé des pots en porcelaine décorée (fond marron, haut blanc avec inscription de la marque). Ils me revenaient à 2 francs alors que les pots habituels n'étaient consignés que pour 1 franc. [...]. Tant pis pour la perte ! Le coût supplémentaire faisait partie de ma publicité ", raconte Daniel Carasso.(1) " On mettait juste une feuille de Cellophane dessus pour préserver. Si ça ne faisait pas exactement 12,5 cl, comme c'était transparent, les pots n'étaient pas vendables se souvient Marie-Laurette Castelli, une des trois étuvières à l'usine Danone de Levallois-Perret jusqu'en 1973. Après, avec la Rémy [...], les pots étaient capsulés et remplis en même temps "(1). L'âge du grès durera jusqu'à la fin des années 40. Les années 50 marqueront l'arrivée des pots de verre.
1919
C'est en 1929 que Daniel Carasso implante en France le " yoghourt Danone, le dessert des digestions heureuses " que son père, Isaac Carasso, a lancé dès 1919 en Espagne, avec le soutien du corps médical, dans les pharmacies.
embal12
embal17embal13embal14embal16

embal18
1963
Les pots en plastique préformés arrivent avec les premiers veloutés. Au cours du temps, les pots subissent une cure d'amaigrissement. Le pot de 125 g passe ainsi de 12 g à moins de 4 g aujourd'hui. Si le pot est en polystyrène monofilm, l'opercule est réalisé dans un complexe polyester métallisé/ papier.

 embal19 1965
Réunion de six coopératives laitières régionales, Yoplait - contraction de Yola et de Coplait, deux marques existantes - lance une gamme complète en emballage perdu alors que le pot consigné est encore de rigueur. Le pot choisi est tronconique. Il est réalisé en carton paraffiné et fermé par une capsule en aluminium.






1971

Lancé en 1971, Yop, le premier yaourt liquide, rate son entrée. Conditionné par Yoplait dans un gobelet operculé en carton paraffiné , le couple produit/emballage ne trouve pas son public. Yoplait prend note, attend huit ans, affine sa cible - les adolescents - et opte pour un emballage ambulatoire : une bouteille blanche en polyéthylène haute densité. Le succès est au rendez-vous


1995 
Yoplait continue sur la vague ambulatoire et rajeunit encore sa cible. En 1997, ce sera le grand lancement du Zap. Rebaptisé aujourd'hui Frutos Zap, c'est le premier yaourt en sachet, ou plutôt en Doypack. Inventé par Louis Doyen de la société Thimonnier, l'emballage du Zap se distingue par un bec verseur situé sur la partie supérieure du sachet. Breveté en 1998, le Zap reçoit un Oscar de l'emballage cette année-là.
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

OEP s’empare d’Alltub

OEP s’empare d’Alltub

Le fonds d’investissement a racheté le fabricant de tubes en aluminium destinés, entre autres, à la cosmétique et la santé. – Alltub change une nouvelle fois de propriétaire. Le fonds[…]

16/11/2018 | Hygiène-BeautéSanté
Un témoin d’inviolabilité sous forme de puce NFC

Un témoin d’inviolabilité sous forme de puce NFC

Des solutions durables chez Constantia Flexibles

Des solutions durables chez Constantia Flexibles

Perlen Packaging ouvre un premier site au Brésil

Perlen Packaging ouvre un premier site au Brésil

Plus d'articles