Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

AF

Leader européen en machines de conditionnement de suppositoires, l'italien Sarong profite à plein de la tendance des monodoses en faisant valoir son expérience du thermoformage. Côté pharmacie, Sarong va livrer à Pfizer début 2003, en France, une machine d'une capacité de 30 000 suppositoires par heure avec 14 injections simultanées, pour 600 000 euros environ. Mi-2003, c'est Techni Pharma qui réceptionnera une machine de 20 000 suppositoires par heure, pour 380 000 euros environ. Pour répondre à l'exigence de formes parfaites du suppositoire, Sarong propose de multiplier les zones de refroidissement afin que celui-ci soit progressif. Si le secteur pharmaceutique représente 60 % du chiffre d'affaires de Sarong, cette part se rétrécit au profit de l'alimentaire : les fromageries Bel ont acquis, en 2001, deux machines de même conception que les machines de suppositoires, pour sortir en juillet les coques de Kiri Aventure. Des coques de confiseries et d'un autre fromage fondu arriveront sur le marché français en 2003. Sarong présentait un concept de bi-coque en forme de soucoupe volante, qui contiendrait deux produits différents, séparés par une membrane à l'hémisphère. Une machine de pose de bouchons dévissables sur chaque coque est également disponible.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

SGH Healthcaring augmente ses capacités

SGH Healthcaring augmente ses capacités

Le groupe créé par Stiplastics à l’été 2018 a investi 3,4 millions d’euros. – À la suite d'une révision complète de la réglementation européenne sur les[…]

17/01/2019 | InvestissementPharmapack
Marchesini croît et rachète à tour de bras

Acquisitions

Marchesini croît et rachète à tour de bras

Pharmagest prend part au capital d’Embleema

Pharmagest prend part au capital d’Embleema

Cristers choisit de sérialiser avec Adents Prodigi

Cristers choisit de sérialiser avec Adents Prodigi

Plus d'articles