Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
L’automaticien et l’équipementier proposent une solution pour imprimer des codes bidimensionnels sur les étuis de médicaments. –

La réglementation sur la codification Datamatrix ECC 200 entrera en vigueur à la fin de l’année. Elle impose aux laboratoires pharmaceutiques d’inscrire sur les emballages de leurs médicaments des indications telles que le codes CIP 13, le numéro de lot et la date de péremption. On estime à 25 000 le nombre de lignes qui devront s’équiper, au niveau mondial, en matériel d'impression. Cette nouvelle réglementation devrait permettre d'améliorer la traçabilité des médicaments et le suivi de production. Elle représente aussi un moyen pour diminuer les risques de contrefaçon, qui représentent un vrai fléau pour l’industrie pharmaceutique.

Sérialiser les produits. Alors que plusieurs fournisseurs de matériel d’impression proposent déjà des solutions qui permettent de répondre à ces obligations, Rockwell Automation et Bosch Packaging Technology (BPT), respectivement fournisseur d’automatismes et constructeur de machines d’emballage, se lancent à leur[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

SGH Healthcaring augmente ses capacités

SGH Healthcaring augmente ses capacités

Le groupe créé par Stiplastics à l’été 2018 a investi 3,4 millions d’euros. – À la suite d'une révision complète de la réglementation européenne sur les[…]

17/01/2019 | InvestissementPharmapack
Marchesini croît et rachète à tour de bras

Acquisitions

Marchesini croît et rachète à tour de bras

Pharmagest prend part au capital d’Embleema

Pharmagest prend part au capital d’Embleema

Cristers choisit de sérialiser avec Adents Prodigi

Cristers choisit de sérialiser avec Adents Prodigi

Plus d'articles