Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Quatre méthodes de marquage à explorer

Sujets relatifs :

,

L'EMBOSSAGE

La technique : l'embossage ou le gaufrage est la technique la plus couramment utilisée pour imprimer des éléments en Braille sur les étuis et sachets carton. En pharmacie, l'embossage des cartons est réalisé au moment de l'opération de découpe des étuis. L'impression en relief fait intervenir deux plaques : la partie femelle, ou « matrice », insérée dans la forme de découpe, et la contrepartie mâle, ou « patrice », collée sur la tôle de découpe. Ces deux outillages permettent de déformer la feuille carton pour composer le Braille. La « patrice » est en magnésium ou en laiton, et de plus en plus en acier.

Les supports : papier-carton

Les avantages : la technique est connue et simple d'utilisation.

Les inconvénients : un temps de calage augmenté à la découpe de 50 % et un principe de déformation du carton qui suppose une certaine rigidité du support pour que celui-ci garde son état « déformé » au fil du temps et que les points ne soient pas écrasés lors des opérations de manutention, d'empilage et de transport.

Les applications : la majorité des étuis pharmaceutiques vont passer au Braille via l'embossage, car c'est une technique bien maîtrisée par les cartonniers qui ont défini un standard, le Marburg Medium, au sein de l'Association européenne des fabricants de carton (ECMA).

LA SÉRIGRAPHIE

La technique : la surimpression en relief sur des étiquettes à l'aide d'encres spéciales transparentes a été la première technique utilisée par les fournisseurs d'Auchan, par exemple pour inscrire en Braille le nom des produits en propre de l'enseigne de distribution sur les emballages. De plus en plus, la surimpression est réalisée sur l'étiquette du produit elle-même.

Les supports : les étiquettes en papier ou plastique auto-adhésives et stickers, étiquettes livrets, notices.

Les avantages : précision d'impression, respect de la surépaisseur et du diamètre des points. Le procédé d'impression consiste juste à superposer une encre sur la matière qui n'est, de fait, pas déformée. L'étiquette transparente permet de ne pas dénigrer le design des produits. De plus, son usage est flexible et modulable, elle est directement collée soit sur l'emballage primaire, soit sur le packaging secondaire en remplacement de l'embossage.

Les inconvénients : le nombre d'étiquettes par bobines est limité pour être compatible avec les hautes cadences de production. Il faut aussi ajouter un surcoût lié au temps de mise en oeuvre et d'impression.

Les applications : les marchés de niche, petites séries et impressions à la demande comme certains produits de grande consommation pour Auchan, les étiquettes de CD « Lire dans le noir » réalisées par l'association Valentin HauØs (AVH) pour la Fnac, les étiquettes de certains médicaments conditionnés dans de petits contenants comme les gouttes ophtalmiques en Europe, mais il n'y a pas encore d'application de la sorte en France.

LE MARQUAGE DANS LE MOULE

La technique : incruster un marquage amovible dans le moule de l'emballage.

Les supports : les emballages en plastique et en verre, principalement utilisés pour le conditionnement de produits liquides, ainsi que les bouchons et opercules.

Les avantages : une solution sûre puisque l'emballage est « construit » avec le symbole en relief incrusté dans la matière. Certains bouchons inviolables de produits dangereux, étant les premiers éléments à portée de main, intègrent aussi le symbole tactile de danger. Les informations ne peuvent donc ni se perdre ni s'effacer dans le temps.

Les inconvénients : peu de flexibilité, même si aujourd'hui le triangle tactile constitue une partie amovible du moule chez certains fournisseurs d'emballages de produits dangereux.

Les applications : le triangle tactile de danger moulé dans les flacons de produits dangereux et toxiques comme les produits agrochimiques et d'entretien ménager et du jardin - détergents, insecticides, pesticides, fongicides et autres -, et le nom en Braille de certains produits de consommation courante comme les pots en PVC de fromage blanc et autres yaourts chez Auchan.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l’emballage pour Domino

Concours

Un Oscar de l’emballage pour Domino

La plate-forme K600G répond aux besoins de sérialisation de l’industrie pharmaceutique. Avec sa nouvelle plate-forme K600G déclinée en trois applications, Domino se positionne sur plusieurs tendances majeures du[…]

24/11/2020 | Tous secteursMarquage-Codage
Optima se renforce dans le non-tissé et le papier

Acquisitions

Optima se renforce dans le non-tissé et le papier

L’épidémie de Covid-19 booste les ventes de Sanner

Stratégie

L’épidémie de Covid-19 booste les ventes de Sanner

Antares Vision rachète le français Adents

Acquisitions

Antares Vision rachète le français Adents

Plus d'articles