Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

PSP emménage à Beauchamps

Sujets relatifs :

Plastique Service Plus (PSP) a emménagé dans son nouvel atelier de 600 m2 construit à Beauchamps (Somme). Venant de Gamaches (Somme), une dizaine de kilomètres plus à l'est, l'entreprise évolue dans les métiers liés au flaconnage en verre pour la parfumerie, la parapharmacie et la cosmétique que produisent les verriers de la vallée de la Bresle, dont les deux géants que sont Saint Gobain Desjonquères implanté à Mers-les- Bains (Somme) et Pochet du Courval à Hodeng-au-Bosc (Seine-Maritime) font partie. A eux seuls, les cinq verriers de la Bresle réalisent 85 % de la production mondiale des flacons de luxe. D'une superficie de 600 m2, le double du précédent site, l'atelier de PSP, en atmosphère propre, aura nécessité un investissement de quelque 500 000 euros dont les trois quarts pris en charge par la chambre de commerce et d'industrie d'Abbeville (Somme), remboursables sur 15 ans avec option d'achat.

Montage manuel. Dans cet atelier « propre », ne se trouvent ni machines, ni engins bruyants et sales mais des tables devant lesquelles opèrent des ouvriers en blouse blanche et coiffe, semblables aux tenues des opérateurs des ateliers des métiers de bouche. « Notre métier est le montage manuel de pièces en plastique », indique Jean Caron, le gérant de la société. Ces pièces sont, par exemple, les pompes des bouchons des vaporisateurs, des valves. « Tout ce qui ne peut pas être monté par des machines » et entraîne à 99 % une activité de main d'oeuvre « qui demande de la dextérité et de la rapidité ».

Local fermé. Les rares outillages de l'atelier sont des petites presses d'établi et des soudeuses. Soit environ 15 000 euros d'investissement. Ces outils ont été installés dans un local fermé, laissant l'atelier principal « avec le moins de poussières possible ». PSP, au coeur de la « vallée du verre », assure lui-même ses approvisionnements et ses livraisons : il s'agit de pièces petites, et en grandes quantités, qui tiennent aisément dans un fourgon. En sortie de montage, les pièces repartent chez un conditionneur. Avec ce nouvel atelier, qui donne aussi à son entreprise « une vitrine en relation avec l'image des entreprises de pharmacie et de parfumerie », Jean Caron a accru ses possibilités, permettant de faire face à la progression annuelle de 20 % de son activité, ainsi que d'envisager une diversification « tout en restant dans le même secteur ». En 2000, PSP, créé en 1999, a réalisé 2,7 millions de francs (411 000 euros) de chiffre d'affaires avec 15 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Optima se renforce dans le non-tissé et le papier

Acquisitions

Optima se renforce dans le non-tissé et le papier

Le constructeur allemand annonce le rachat de son concurrent Senning. - Petite entreprise familiale basée à Brême (Allemagne), Senning fait désormais partie du groupe Optima. Le montant de la transaction, qui a eu lieu[…]

L’épidémie de Covid-19 booste les ventes de Sanner

Stratégie

L’épidémie de Covid-19 booste les ventes de Sanner

Antares Vision rachète le français Adents

Acquisitions

Antares Vision rachète le français Adents

Pourquoi le vaccin contre le Covid-19 sera avant tout un défi pour l’emballage

Sécurité sanitaire

Pourquoi le vaccin contre le Covid-19 sera avant tout un défi pour l’emballage

Plus d'articles