Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Plastohm démocratise l'airless avant de s'attaquer au luxe

AF

Sujets relatifs :

, ,

Plastohm affiche de grandes ambitions pour Air Free, présenté lors du dernier Luxe Pack : assurer 10 % du marché des conditionnements airless d'ici trois ans ! Il faut dire que cet airless à poche, fruit de deux ans de développement avec le soutien de l'Anvar, va casser les prix. Grâce à un avantage compétitif énorme sur ses concurrents à poche rapportée ou à piston : flacon et poche sont fabriqués en une seule étape par coextrusion. Il suffit en fait « d'oublier » la couche de colle pour obtenir une poche mince interne qui se délaminera avec un petit « ploc » de la paroi externe après quelques utilisations. « Là n'est pas la difficulté technique. La performance est de percer le flacon sans endommager la poche. Nous avons mis au point un outil dans le moule pour cela », reconnaît Isabelle Blondeau, directrice du marketing de Plastohm à Oyonnax (Ain). Il faut, en effet, une entrée d'air pour compenser la contraction de la poche au fur et à mesure de l'utilisation. C'est là que d'autres avaient échoué. Moins de pièces, un remplissage classique, un taux de restitution de 98 %, une liberté de forme... Beaucoup d'avantages pour ce concept qui sera vendu environ deux fois moins cher qu'un système à poche actuel. Impossible, certes, d'avoir une poche avec couche d'aluminium. Mais on peut envisager tous les complexages, jusqu'à cinq couches, dont des barrières d'Evoh par exemple. D'ailleurs, avec la chute des prix, l'airless risque à l'avenir d'être utilisé non pour la protection mais pour ses possibilités d'utilisation dans toutes les positions. Il est, en effet, bien plus au point que la plupart des pompes dites « up and down ». Deux machines spécifiques sont en cours d'installation. Machines et développement représentent, au total, un investissement de 1 million d'euros. La première gamme de flacons de 50, 100 et 200 millilitres munis de la pompe Soprano de Rexam devrait être disponible en juin 2004. « Notre positionnement monte d'une gamme », explique Isabelle Blondeau. La société, qui réalise 43 millions d'euros de chiffre d'affaires dans l'emballage, dont 70 % dans les cosmétiques et la pharmacie sans ordonnance, souhaite développer des conditionnements à plus forte valeur ajoutée. Air Free est une clé d'entrée dans le circuit sélectif.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’OPA de PSB industries sur le point de démarrer

Profession

L’OPA de PSB industries sur le point de démarrer

L’offre publique d’achat simplifié du plasturgiste sera ouverte du 13 au 28 mai. Cette période permettra au principal actionnaire Alpha 20 de récupérer 13,87 % de capital supplémentaire. –[…]

12/05/2021 | LuxePlastiques
Pure Trade fabrique les trousses de Guerlain

Technologie

Pure Trade fabrique les trousses de Guerlain

Cosfibel anticipe la reprise et prépare son avenir

Acquisitions

Cosfibel anticipe la reprise et prépare son avenir

Procos se lance aux États-Unis pour accompagner ses clients

Carnet

Procos se lance aux États-Unis pour accompagner ses clients

Plus d'articles