Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Mirabelle Belloir

Sujets relatifs :

, ,

112 416 emballages ont été codés pour le projet.

La fédération européenne des acteurs de l’industrie pharmaceutique est satisfaite de sa solution d’identification unitaire des médicaments par le Datamatrix. -

La Fédération européenne des acteurs de l'industrie pharmaceutique (Efpia) vient de publier sur son site Internet les conclusions de son projet pilote de sérialisation des médicaments. Le test est concluant : la sérialisation serait un moyen simple à mettre en place pour lutter contre la contrefaçon.

Datamatrix. Pendant quatre mois en Suède, 230 pharmaciens, travaillant sur les 180 points de dispensation de 25 pharmacies, ont délivré des médicaments conditionnés dans des boîtes ou des flacons en plastique munis chacun d’un numéro d’identification unitaire inscrit dans un code Datamatrix. Celui-ci était apposé sur les packs au moyen d’une étiquette. L’Efpia précise que la pose d’étiquette n’est pas forcément la solution de marquage la plus répandue, l’impression directe sur les packs étant souvent préférée. Mais au vu de la petite quantité d’emballages concernés par le test, l’étiquette était le moyen le plus simple et le plus rapide à mettre en oeuvre pour marquer les conditionnements. Ce projet pilote concernait 25 médicaments fabriqués par 14 laboratoires membres de l’Efpia : Amgen, AstraZeneca, Bayer Healthcare, Boehringer Ingelheim, GlaxoSmithKline, Janssen Cilag, Lundbeck, Merck Serono, Novartis, Novo Nordisk, Nycomed, Pfizer, Roche et Sanofi-Aventis. 112 416 emballages ont été codés. Sur ce total, 95 049 ont été dispensés. Les informations reportées sur chaque pack étaient enregistrées dans une base de données hébergée en Allemagne. Quand un pharmacien scannait un pack, le système informatique interrogeait cette base de données pour vérifier si le produit n’avait pas[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

SGH Healthcaring augmente ses capacités

SGH Healthcaring augmente ses capacités

Le groupe créé par Stiplastics à l’été 2018 a investi 3,4 millions d’euros. – À la suite d'une révision complète de la réglementation européenne sur les[…]

17/01/2019 | InvestissementPharmapack
Marchesini croît et rachète à tour de bras

Acquisitions

Marchesini croît et rachète à tour de bras

Pharmagest prend part au capital d’Embleema

Pharmagest prend part au capital d’Embleema

Cristers choisit de sérialiser avec Adents Prodigi

Cristers choisit de sérialiser avec Adents Prodigi

Plus d'articles