Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le verre en mutation accélérée

Henri SaportaRédacteur en chef

Sujets relatifs :

L'affaire était entendue, elle est désormais conclue : après les pompes en plastique de Calmar, Saint-Gobain a cédé, avec Desjonquères, son activité dans le flaconnage pour la parfumerie et la pharmacie. Soit 550 millions d'euros de chiffre d'affaires et une position de numéro 1 mondial sur de nombreux segments. Lors d'un comité central d'entreprise qui a eu lieu en février dernier, le - toujours ? - verrier a confirmé avoir vendu 80 % de sa filiale aux fonds d'investissement canadien Sagard et européen Cognetas. Montée dans le cadre d'une opération de Leveraged Buy-out (LBO), la cession, d'un montant de 690 millions d'euros, sera effective au 31 mars 2007. Le groupe, qui poursuit son développement dans la construction et le bâtiment, garde, comme cela avait été évoqué, 20 % du capital. Cette cession intervient, hasard du calendrier, alors que le pôle pharmacie de Desjonquères annonce sa certification Afaq à la norme ISO 15378. Une première mondiale ! Publiée en août 2006, la norme de qualité ISO 15378 a été spécifiquement développée pour les fabricants d'emballages primaires de médicaments en associant l'ISO 9000 et les bonnes pratiques de fabrication. Combien de temps pour la cession des bouteilles de Saint-Gobain Emballage ? Après la vente par Danone de son pôle verrier historique qui, après un passage par un fonds d'investissement, est désormais détenu par l'américain O-I, c'est donc l'ensemble de l'industrie française du verre d'emballage qui connaît une mutation sans précédent. D'autant que Saverglass est désormais contrôlé par Natexis. Et c'est dans ce contexte que la Verrerie du Languedoc (VDL), située à Vergèze (Gard) sur le site de Perrier, a trouvé un repreneur en juillet 2006. La Financière de la Croix Blanche, dirigée par Michel Roquette, est, en effet, le nouveau propriétaire de cette filiale de Nestlé Waters Supply Sud. Dernier point. Et non des moindres ! Le verre est confronté à un

environnement concurrentiel très dur tandis que ses marchés naturels tels que les vins et les bières sont malmenés. Et une étude récente, que les verriers n'ont pas dévoilée, montrerait un grand déficit d'image chez les consommateurs. Que le verre ait repris la parole (lire supplément de février) et organise son Forum en juin à Reims (Marne) semble donc très bienvenu.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Albéa fabrique les tests de diagnostic rapide de NG Biotech

Stratégie

Albéa fabrique les tests de diagnostic rapide de NG Biotech

Le spécialiste des emballages pour la cosmétique a revu l’utilisation de son usine bretonne de Plouhinec (Morbihan). Albéa y a fabriqué des tests de diagnostic rapide pour l’entreprise locale NG Biotech.[…]

27/01/2021 | PlastiquesCovid-19
AR Packaging se renforce au Royaume-Uni

Acquisitions

AR Packaging se renforce au Royaume-Uni

Une nouvelle acquisition pour Sterimed

Acquisitions

Une nouvelle acquisition pour Sterimed

Jindal reprend les films de Domo

Acquisitions

Jindal reprend les films de Domo

Plus d'articles