Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Le Spis confiant mais vigilant

Mirabelle Belloir

Sujets relatifs :

Le Spis confiant mais vigilant

Sébastien Aguettant, président du Spis.

Selon une étude Xerfi-Precepta, la croissance des sous-traitants en pharmacie reste supérieure à celle du marché pharmaceutique. -

Vendredi 4 avril 2014, l’assemblée générale du Syndicat professionnel des industriels sous-traitants de la santé (Spis) a été l’occasion de faire un point économique sur le secteur. Emmanuel Sève, de Xerfi-Precepta, a ainsi été invité à détailler les résultats de l’étude de son cabinet sur ce marché : « En France, le secteur a pesé 1,9 milliard d’euros en 2013 alors qu’il représentait moins de 300 millions d’euros en 1997 ». Sur la période 2014-2016, Xerfi-Precepta table sur une croissance de 6% par an du chiffre d’affaires sectoriel. « Il approchera donc les 2,4 milliards d’euros en 2016. 6%, c’est plus faible que les taux que le secteur a pu connaître dans les années 2000 (supérieurs à 7%) mais cela reste élevé compte tenu de l’ensemble du marché pharmaceutique », souligne Emmanuel Sève. En effet, depuis deux ans, le secteur pharmaceutique se maintient mais ne croît pas. Aujourd’hui, les façonniers détiennent la moitié des usines de production pharmaceutique dans l'Hexagone. Car, ces dernières années, ce sont les sous-traitants qui ont racheté les sites mis en vente par les laboratoires. « Depuis 1998, une trentaine d’usines françaises ont été reprises par les façonniers. Le rythme était en moyenne de trois cessions d’usines par an. Aujourd’hui, on observe un ralentissement dans les rachats mais il existe encore un potentiel », soutient Emmanuel Sève. Selon le cabinet d’études, une quarantaine de spécialistes disposent de 72 usines. Les sous-traitants emploient un tiers des personnes travaillant dans l’industrie pharmaceutique en France soit 11 726 salariés en 2012. « Les usines des grands laboratoires sont en général plus grosses que celles des sous-traitants, c’est pourquoi, ils emploient plus de personnes », explique Emmanuel Sève. Les façonniers sont créateurs d’emplois. « Il y a eu une croissance globale de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Médical : avis de tempête sur le polypropylène

Profession

Médical : avis de tempête sur le polypropylène

La multiplication des cas de force majeure compromet la production d’emballages rigides et souples pour lutter contre la pandémie. - Avis de tempête sur le polypropylène (PP) : les plasturgistes[…]

26/02/2021 | PlastiquesIndicateurs
Avec la pandémie, Aptar compense ses pertes en 2020

Résultats

Avec la pandémie, Aptar compense ses pertes en 2020

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

Technologie

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

ProMach se renforce dans la pharmacie

Acquisitions

ProMach se renforce dans la pharmacie

Plus d'articles