Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Le néo-zélandais Rank dans le Top 10 mondial avec l'emballage d'Alcoa

AJ

Sujets relatifs :

,

Il n'était pas forcément cité parmi les candidats à la reprise. Pourtant, c'est bien le néo-zélandais Rank qui rachète l'emballage d'Alcoa (lire 855) pour 2,7 milliards de dollars en cash. Les deux parties espèrent conclure avant la fin du premier trimestre. Alcoa, qui avait annoncé en avril dernier réfléchir à l'avenir de cette branche et avait provisionné 845 millions de dollars dans ses comptes du troisième trimestre pour faciliter la cession de ses activités dans l'emballage et dans la fonderie automobile, ne conserve que la production de tôles minces pour boîtes-boissons. Avec 10 000 salariés dans 22 pays, ce pôle représente environ 10% de son chiffre d'affaires, soit 3,2 milliards de dollars, mais il n'a dégagé en 2006 qu'un bénéfice net courant de 95 millions de dollars, soit moins de 3% du profit du groupe. Il comprend notamment le papier d'aluminium de marque Reynolds, des emballages souples pour l'alimentaire, la pharmacie, le tabac et l'industrie, et des capsules et couvercles. Malgré l'échec de son OPA sur Alcan dont l'emballage est toujours à vendre à ce jour, l'américain s'est résolu à cette vente sous la pression de ses actionnaires souhaitant l'abandon des activités les moins rentables, alors que les résultats du groupe ont stagné au troisième trimestre 2007. Ce désengagement, qui intervient après la vente de la participation du groupe dans le chinois Chalco, est destiné « à renforcer la structure financière du groupe et à lui offrir de nouvelles possibilités pour améliorer sa valeur actionnariale ». De son côté, Rank est une société non cotée qui appartient au milliardaire néo-zélandais Graeme Hart, dont la fortune est estimé à 2,1 milliards de dollars. Déjà propriétaire du papetier Carter Holt Harvey, Rank a, en moins de quinze mois, considérablement renforcé sa présence dans l'emballage en acquérant successivement deux cartonniers américains, Evergreen Packaging (emballages pour boissons) et Blue Ridge, et le suisse SIG, le tout pour 3,5 milliards de dollars environ, devenant notamment le numéro deux mondial des briques en carton. Ce faisant, avec un chiffre d'affaires cumulé supérieur à 7,5 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros) dans le secteur, le néo-zélandais se place au moins au dixième rang mondial.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


offres d’emploi
Toutes les offres d’emploi
PREPARATEUR DE COMMANDES H/F

Saint-Pierre-en-Faucigny

Responsable logistique H/F

Charleville-Mézières

Nous vous recommandons

Schott investit dans le verre tubulaire en Inde

Investissements

Schott investit dans le verre tubulaire en Inde

Le fabricant d’emballages pharmaceutiques étend son site indien de Jambusar pour 70 millions d’euros. – « Dans le contexte de la tendance croissante de l'activité pharmaceutique indienne et de la[…]

22/09/2021 |
Un prix pour Koovea lors de la SITL

Profession

Un prix pour Koovea lors de la SITL

Mustela « à petits pas » dans la recharge

Economie circulaire

Mustela « à petits pas » dans la recharge

Sanner augmente ses capacités avec un deuxième site chinois

Investissements

Sanner augmente ses capacités avec un deuxième site chinois

Plus d'articles