Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

SB TP AJ HS

Sujets relatifs :

, ,
Les dernières années ont été marquées par la montée en puissance des fonds d'investissements. Plusieurs introductions en Bourse pourraient indiquer l'amorce d'une nouvelle phase.

Ces derniers années, la tendance n'était pas tellement aux introductions en Bourse dans la filière de l'emballage et du conditionnement. Et la montée en puissance des fonds d'investissements y est bien pour quelque chose. Plusieurs événements simultanés indiquent - peut-être ? - l'émergence d'une nouvelle phase. Premier cas. Dans le cadre de son retour en bourse en ce mois de juin, le verrier allemand Gerresheimer Glas, spécialisé dans les emballages spéciaux pour la pharmacie, envisage de lever 1,14 milliard d'euros. Le groupe met sur le marché quelque 22 millions d'actions, avec une option de surallocation de 3,3 millions de titres. Une augmentation de capital amène 11,4 millions de titres, tandis que le fonds d'investissement américain Blackstone, propriétaire du groupe à 100%, apporte les 13,9 millions de titres restant. La fourchette de prix allait de 37 à 45 euros. Cette opération boursière est annoncée comme la plus importante prévue en Allemagne cette année. Blackstone avait racheté le verrier en novembre 2004 à Investcorp et JP Morgan pour plus de 600 millions d'euros et avait retiré aussitôt le groupe de la cotation à Francfort. Depuis quelques années, Gerresheimer a progressivement abandonné la fabrication de verre générique pour les emballages spéciaux en verre à destination du marché pharmaceutique, qui représente aujourd'hui les trois quart de son activité. Le groupe a réalisé, en 2006, un chiffre d'affaires de 646 millions d'euros. De son côté, le groupe minier britannique Anglo American a annoncé les détails de sa séparation avec sa filiale de papier et d'emballage Mondi, indiquant qu'il espérait voir le titre Mondi négocié en Bourse à Londres (Grande-Bretagne) et Johannesbourg (Afrique du Sud) à partir du 3 juillet. Mondi sera séparée en deux entités, Mondi Limited, une compagnie sud-africaine détenant les actifs africains du groupe, et Mondi plc, une société britannique détenant les actifs non africains. Cette introduction, annoncée en octobre 2005, s'accompagnera d'une réduction du capital. Pour 100 actions Anglo American, les actionnaires recevront 91 nouvelles actions Anglo American, 10 actions Mondi Ltd et 25 actions Mondi plc. Mondi emploie 34 000 salariés et a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros. Quand ? Variation sur le même thème, mais sur l'AIM à Londres pour les bioplastiques, Spécialisé dans la production d'un thermoplastique obtenu en mélangeant de l'amidon de maïs avec d'autres composés organiques et dont la principale caractéristique est de se dissoudre immédiatement au contact de l'eau, Plantic a réussi à gagner presque 20 millions de livres sterling (29,5 millions d'euros) en mai dernier sur l'Alternative Investment Market (AIM) de Londres (Grande-Bretagne). Introduite à 64 pence, l'action était cotée, en fin de journée, à 81,5 pence ce qui représente une augmentation de 27%. « Les fonds levés vont nous permettre d'étendre notre gamme de produits », a indiqué l'entreprise australienne dans un communiqué. Plantic, qui dispose d'une filiale au Royaume Uni, possède parmi ses clients Cadbury et le groupe Nestlé qui utilisent tous les deux des barquettes thermoformées fabriquées à partir de ce matériau pour leurs chocolats. Enfin, une interrogation pour conclure. Fabricant d'emballages métalliques, Impress a fêté ses dix ans au mois de juin. Ce jeune groupe a été construit sur les actifs de groupes centenaires - le français Pechiney et l'allemand Schmalbach-Lubeca - sous la houlette du fonds d'investissements Doughty Hanson. Et dix ans de présence dans la capital d'une entreprise, c'est beaucoup pour un investisseur ! Il semblerait donc que la question ne soit plus de savoir si Doughty Hanson va introduire Impress en Bourse. Mais bien quand ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Servier s’engage dans la blockchain avec Embleema

Servier s’engage dans la blockchain avec Embleema

Le laboratoire pharmaceutique a rejoint le Consortium blockchain santé d’Embleema, un réseau dématérialisé d’échanges de données de santé à des fins de recherches.[…]

07/12/2018 |
Des lignes directrices pour les barquettes en PET

Profession

Des lignes directrices pour les barquettes en PET

Anjac Health & Beauty se renforce dans la cosmétique

Acquisitions

Anjac Health & Beauty se renforce dans la cosmétique

DHL teste la livraison par drone en Afrique

DHL teste la livraison par drone en Afrique

Plus d'articles