Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Framapack récupère les GRVS

COR

Sujets relatifs :

, ,

Etabli à Cenon (Gironde) avec pour spécialité la fabrication d'emballages de grande contenance pour le vrac, Framapack complète son offre en solutions d'optimisation de la gestion des emballages, en organisant leur réutilisation et leur recyclage. Depuis sa création en 1991, Framapack a développé une gamme complète de grands récipients vrac souples (GRVS) en polypropylène. Sa capacité de production est de sept millions d'unités par an. Aujourd'hui, cette petite entreprise de 25 salariés ne se contente plus de fournir des emballages à ses 1 500 clients français et étrangers, constitués en majorité d'industriels des secteurs de la pharmacie, du bâtiment et de l'agroalimentaire. Elle a étoffé son offre de services en instaurant des circuits de récupération permettant une gestion économique et maîtrisée du cycle de vie des emballages de grande contenance. La société assure, en particulier, la collecte des GRVS usagés auprès de ses clients et leur reconditionnement. Cette réutilisation génère des économies de l'ordre de 40 %.

Reconditionnement. Le procédé permet une réduction importante des volumes d'emballages destinés à la destruction. Actuellement, le reconditionnement représente 5 % de l'activité de l'entreprise qui atteint 12 millions d'euros de chiffre d'affaires dont 15 % à l'export. Pour favoriser la croissance de cette activité, Framapack envisage d'ici la fin de l'année de se doter d'équipements autorisant le nettoyage à l'eau de ces emballages. Ce procédé permettra de reconditionner les GRVS ayant contenu des produits pulvérulents et de proposer au secteur agroalimentaire une prestation en adéquation avec les standards de propreté exigés. Le projet prévu pour la fin de l'année représente un investissement de 1,5 million d'euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Médical : avis de tempête sur le polypropylène

Profession

Médical : avis de tempête sur le polypropylène

La multiplication des cas de force majeure compromet la production d’emballages rigides et souples pour lutter contre la pandémie. - Avis de tempête sur le polypropylène (PP) : les plasturgistes[…]

26/02/2021 | PlastiquesIndicateurs
Avec la pandémie, Aptar compense ses pertes en 2020

Résultats

Avec la pandémie, Aptar compense ses pertes en 2020

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

Technologie

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

ProMach se renforce dans la pharmacie

Acquisitions

ProMach se renforce dans la pharmacie

Plus d'articles