Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Bacs, caisses et plateaux en plastique

ANNE FRITSCH
Si la palette est l'unité de mesure en logistique, les caisses, bacs et plateaux en sont les sous-unités. Présentant généralement des dimensions sous-multiples des palettes standards, ces contenants logistiques sont de plus en plus fréquemment réutilisables.

Adoptés dans le secteur automobile dans les années 90, les bacs en plastique réutilisables se développent sans pour autant que les emballages « one way » perdent de leur légitimité. Reste que les externalisations et la sous-traitance de sous-ensembles induisent des flux logistiques réguliers entre fabricants, intégrateurs, assembleurs ou distributeurs. Le phénomène n'est pas nouveau mais a tendance à s'accentuer, si bien que le marché des contenants en plastique réutilisables se porte plutôt mieux que la moyenne du marché. L'agroalimentaire, la chimie et la pharmacie s'intéressent aussi à ces contenants en plastique.

Bacs retournables

Pour ce qui est de la livraison de produits finis aux distributeurs, le carton ondulé est toujours roi, mais les contenants réutilisables progressent. Avec les aspects économique et environnemental, c'est la complexité à gérer les emballages logistiques qui est la problématique décisive. Les obligations légales se durcissant en matière de tri et de valorisation des emballages « one way », la question de l'emballage retournable se pose. Certes, leur flux est encore plus complexe à gérer puisqu'il faut non seulement acquérir un parc, mettre au point les procédures de remplissage, de palettisation et de transport, mais aussi planifier le retour et l'entretien, en particulier le lavage. Une gestion souvent trop complexe pour que l'on puisse se passer de la confier à un prestataire spécialisé.

Les bacs normalisés répondent à la plupart des demandes et s'avèrent plus économiques. Toutefois, pour équiper des lignes aux contraintes très particulières ou transporter des produits volumineux, une solution spécifique peut s'avérer nécessaire. Des bacs sur mesure sont envisageables à condition que le volume commandé soit conséquent. De l'ordre de 50 000 pièces au minimum. Les bacs et caisses en plastique peuvent être fabriqués par des techniques différentes : injection, thermoformage, rotomoulage, soufflage... Ceci, en fonction des propriétés recherchées. Si la solidité est l'une des premières qualités requises, elle doit se conjuguer avec une relative légèreté. L'ingéniosité de conception permet de répondre à ces demandes antagonistes, avec des parties ajourées dans les zones peu sollicitées, et des renforts ou des rainures dans les coins par exemple. Les conteneurs « double-peau » avec insufflation d'air constituent une piste alternative pour gagner en légèreté.

Volume à vide

Autre critère de choix : le volume de retour à vide. On peut exiger d'une caisse un volume à vide environ cinq fois inférieur au volume des caisses pleines. Ceci grâce à des bacs conçus pour s'emboîter ou se plier. La facilité à dépiler les caisses ou le temps de remise en volume devra être évaluée comme un critère de choix non négligeable. Le marché du poisson ou de l'ostréiculture utilise souvent des bacs bicolores : encastrables dans un sens, gerbables lorsque les couleurs sont en opposition. Des parois parfaitement lisses préservent l'aspect du poisson. La pente du fond permet à l'eau de fonte de la glace de se déverser dans les orifices prévus dans les coins.

Enfin, le lavage d'un bac est d'autant plus pratique qu'il peut se pratiquer à l'envers, en tunnel, sans rétention d'eau. Certaines applications réclameront en outre des poignées et couvercles. Quant à l'identification, elle va du simple code couleur à l'étiquette d'identification par radiofréquence (RFID) noyée dans la masse et donc pratiquement indestructible. La plupart des bacs présentent une ou deux zones lisses pour l'étiquetage, une étape capitale pour des questions de traçabilité dans le secteur agroalimentaire par exemple.

BACS, CAISSES ET PLATEAUX EN PLASTIQUE (TABLEAU VOIR PDF)

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Médical : avis de tempête sur le polypropylène

Profession

Médical : avis de tempête sur le polypropylène

La multiplication des cas de force majeure compromet la production d’emballages rigides et souples pour lutter contre la pandémie. - Avis de tempête sur le polypropylène (PP) : les plasturgistes[…]

26/02/2021 | PlastiquesIndicateurs
Avec la pandémie, Aptar compense ses pertes en 2020

Résultats

Avec la pandémie, Aptar compense ses pertes en 2020

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

Technologie

L’agence de design Trapèze revoit l’identité globale de Radiante

ProMach se renforce dans la pharmacie

Acquisitions

ProMach se renforce dans la pharmacie

Plus d'articles