Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

20% de croissance pour Stiplastics

Mirabelle Belloir

Sujets relatifs :

,
20% de croissance pour Stiplastics

Jérôme Empereur est Pdg de Stiplastics

Le plasturgiste va dépasser les 15 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013. -

 

Stiplastics se développe fortement sous l’impulsion de son nouveau Pdg, Jérôme Empereur, et du fonds d’investissement NBGI Private Equity, son propriétaire depuis neuf mois. « Cette année, nous allons dépasser les 15 millions d’euros de chiffre d’affaires, soutient Jérôme Empereur. Cela représente une croissance de 20% par rapport à l’année dernière. Nous sommes en ligne avec notre business plan. » L’objectif est ambitieux : l’entreprise prévoit de se développer fortement dans les cinq prochaines années pour atteindre un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros en 2017. Patrick Sivera, qui détenait Stiplastics depuis 1985, a vendu son entreprise en février 2013. « Il était prévu qu’il nous accompagne aussi longtemps que nécessaire, explique Jérôme Empereur. Nous volons de nos propres ailes depuis septembre. » Il faut dire que le nouveau patron connaît bien l’entreprise car il en était le directeur commercial depuis septembre 2011.

 

Développer l'export

Au cours de ces neuf derniers mois, 7 personnes ont été embauchées, portant l’effectif de la société à 70 personnes. « Nous avons notamment renforcé notre équipe commerciale pour nous développer à l’export et ce, sur tous nos marchés en b to b et b to c », poursuit le Pdg. L’export représente 60 % du chiffre d’affaires de Stiplastics. « Nous sommes maintenant organisé pour que cette proportion continue à croître. L’équipe est basée à l’usine à Beauvoir en Royans en Isère et n’a pas vocation à bouger. A l’étranger nous disposons d’un réseau de distributeurs. » Pour gagner des parts de marchés à l’international, Stiplastics développe de nouveaux produits. « Nous venons, par exemple, de mettre au point un mouche-bébé standard baptisé Rhinopharm. C’était une demande de certains de nos clients.  Nous le proposons, entre autres, sur des marchés où les leaders du marché ne sont pas présents. Il vient d’être lancé en Iran, Argentine, Italie et Portugal par exemple », cite Jérôme Empereur. Stiplastics a une bonne connaissance de ce marché car l’entreprise produit les mouches-bébé ProRhinel pour Novartis depuis de nombreuses années. Elle fabrique et assemble le produit ainsi que son emballage décoré par « in-mould labelling » (IML)- étiquetage dans le moule en français. Autre produit phare[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Yuka franchit les 10 millions de téléchargements

Yuka franchit les 10 millions de téléchargements

L’application d’aide à la décision d’achat est désormais disponible en Belgique, en Suisse et au Luxembourg. – C’est un geste qui est devenu quasi-habituel. En faisant leurs courses, les[…]

17/05/2019 | SantéTraçabilité
Sea Vision se dote d’un nouveau siège

Sea Vision se dote d’un nouveau siège

SGD Pharma investit dans son usine centenaire de Sucy-en-Brie

SGD Pharma investit dans son usine centenaire de Sucy-en-Brie

Mpac se développe dans le médical et la santé

Acquisitions

Mpac se développe dans le médical et la santé

Plus d'articles