Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Un nouveau nom pour la division emballage de Quadient

Un nouveau nom pour la division emballage de Quadient

Désormais dans le giron de Standard Investment, l’inventeur des systèmes d’encaissage automatisés pour l'e-commerce CVP Everest et CVP Impack, devient Sparck Technologies. -

Sparck Technologies : tel est le nouveau nom de la division emballage de Quadient, également connue sous la dénomination de son ancien propriétaire, Neopost Shipping. Ainsi en a décidé Standard Investment, la société d’investissement néerlandaise qui a acquis l’entreprise en juin dernier. Si le nom change, l’activité reste la même, à savoir la fabrication de lignes d’emballages automatisées pour l'e-commerce. L’entreprise est notamment connue pour les systèmes CVP Everest et CVP Impack qui permettent de fabriquer des caisses en carton sur mesure, en fonction des lots de produits à emballer à grande vitesse, c’est-à-dire jusqu’à 1100 colis par heure. Le process, qui comprend la formation du carton, le pliage, le remplissage (ci-dessous), la fermeture de la caisse et l’étiquetage, est réalisé en ligne sur une seule installation. Utilisées entre autres par CDiscount, ces machines représentent une solution pour les e-commerçants confrontés à l'augmentation des volumes de commandes, à la pénurie de main-d'œuvre et à la hausse des coûts d'expédition.

Marchés européen et nord-américain

Le site de production, situé à Drachten, aux Pays-Bas, reste inchangé. Il accueillera désormais le siège de Sparck Technologies, mais aussi les services de recherche et développement (R&D), d'ingénierie, de marketing et de vente. La société est présente sur les marchés des États-Unis, de l'Allemagne, de la France et du Royaume-Uni. Les nouveaux propriétaires prévoient d'accélérer le déploiement mondial de ces systèmes d'emballage en mettant l'accent sur les marchés européen et nord-américain. La France fait partie des priorités : « Avec le soutien de Standard Investment, nous sommes en bonne position pour poursuivre la croissance de nos solutions d'emballage automatisées CVP sur le marché français. De nombreux e-commerçants sont confrontés au challenge d’augmenter leur capacité à traiter encore plus d’opérations. Notre technologie contribue largement à résoudre bon nombre de ces problématiques et ce changement nous permettra de mieux répondre à ces besoins pressants du marché », commente Fernando de Almeida, responsable du développement commercial de Sparck Technologies en France.

Basé à Amsterdam (Pays-Bas), Standard Investment gère un portefeuille de seize entreprises, réparties dans quatre pays, avec un effectif de 4500 employés et un chiffre d'affaires cumulé de 1 milliard d'euros. La société d’investissement possède des participations, entre autres, dans Riedel, Synres, Aweta, The Future Group et Burger King Netherlands.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lucart investit 80 millions d’euros en France

Economie circulaire

Lucart investit 80 millions d’euros en France

Le groupe italien équipe son site vosgien d’une troisième machine à papier. - 80 millions d’euros ! À Laval-sur-Vologne (Vosges), Lucart annonce un plan d’investissement massif dans son usine[…]

Un rachat dans le papier pour Pregis

Acquisitions

Un rachat dans le papier pour Pregis

Solide ! consolide sa formule

Profession

Solide ! consolide sa formule

Pregis et Henkel partenaires dans l'e-commerce

Economie circulaire

Pregis et Henkel partenaires dans l'e-commerce

Plus d'articles