Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

Smurfit Kappa sépare les élèves dans les classes

Arnaud Jadoul
Smurfit Kappa sépare les élèves dans les classes

Le cartonnier a conçu des séparateurs destinés aux établissements scolaires. -

En cette période de crise sanitaire et de déconfinement, est-ce que cela pourrait rassurer les parents inquiets de renvoyer leurs enfants à l’école ? En tout cas, cela peut faciliter la tâche des enseignants à l’heure de la réouverture des établissements scolaires. Smurfit Kappa a conçu les séparateurs en carton U-Protect qui permettent d’assurer la « distanciation sociale » dans les classes.

Élaboré avec les enseignants

« Nous avons élaboré un cahier des charges fonctionnel après des échanges avec des professeurs des écoles, indique Gérard Mathieu, directeur marketing et innovation de Smurfit Kappa France. Nous avons étudié avec eux les dimensions, la personnalisation, les éléments pédagogiques. Il fallait que le produit soit stable et sécurisé mais léger, protège vraiment et puisse être facilement stocké. » Ainsi la largeur est-elle de 60 cm et la profondeur de 70 cm. « Soit une découpe de 1,95 m », précise Gérard Mathieu. Ensuite, tout est allé très vite pour être prêt à livrer en vue de la reprise le 11 mai. Les bureaux d’études de plusieurs sites ont travaillé par visioconférence sur le dossier. Un dessinateur est également intervenu à distance ainsi que deux graphistes. Puis la production a été lancée. « Le projet a facilement motivé les personnels », relève Gérard Mathieu.

Ajustables

U-Protect permet donc de limiter les contacts entre les élèves, notamment pour les bureaux à deux places. Deux versions sont proposées, l’une pour les écoles maternelles et primaires, l’autre pour les collèges et lycées. « Elles peuvent aussi être adaptées pour les cantines », signale Gérard Mathieu. Très simples à mettre en place avec un système d’encoches pour les positionner sur les bureaux et les accrocher les uns aux autres, les séparateurs sont ajustables selon la taille des enfants et la distance du tableau. Grâce au vernis appliqué sur le carton, ils sont nettoyables quotidiennement avec des produits à base d’alcool. En outre, ils disposent d’un logement pour ranger crayons et stylos. Sur le panneau de gauche figurent des informations sur les gestes barrière tandis que le panneau de droite est personnalisable par l’élève. Dernier atout mis en avant par le cartonnier : à base de papier certifié FSC, ce produit est complètement recyclable. Quant au coût, « ce n’est pas la question principale pour les clients », répond Gérard Mathieu. Les tarifs doivent couvrir les frais de production et plus encore de distribution, compte tenu de l’éparpillement des écoles, sur des formats non standard, notamment en termes de palettisation, « mais ils sont très raisonnables », assure-t-il.

À noter que la concurrence va être vive sur ce créneau, puisque d’autres cartonniers, DS Smith et Saica Pack entre autres, ont imaginé leur propre solution.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Optima dans le tabac à rouler

Acquisitions

Optima dans le tabac à rouler

Le constructeur de machines allemand a racheté Emkon. -   L’emballage de tabac à rouler : telle est la nouvelle spécialité dont peut désormais se targuer Optima, suite au rachat d’Emkon. Ce[…]

Heidelberg se diversifie dans l’électronique imprimée

Stratégie

Heidelberg se diversifie dans l’électronique imprimée

Tesco lance Loop en Grande-Bretagne

Economie circulaire

Tesco lance Loop en Grande-Bretagne

Hema délaisse le plastique pour le carton

Economie circulaire

Hema délaisse le plastique pour le carton

Plus d'articles