Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

MG-Tech vend trois lignes d’étuyage à ITM pour emballer des masques

Tiziano Polito
MG-Tech vend trois lignes d’étuyage à ITM pour emballer des masques

Chaque ligne atteint une cadence de 150 coups à la minute.

Le constructeur répond à une demande des Celluloses de Brocéliande, à Ploërmel (Morbihan), qui doit produire 130 milliards d’articles par an pour répondre à la crise sanitaire. -

MG-Tech annonce la vente de trois lignes d’emballage au groupement Les Mousquetaires pour mettre sous étuis des masques chirurgicaux et FFP2. Les équipements sont destinés à l’usine des Celluloses de Brocéliande, située à Ploërmel (Morbihan), qui possède une capacité de production de 130 milliards d’articles par an.  « Nous avions été consultés en 2005 pour concevoir des lignes d’emballage, puis une ligne de fabrication de masques postformés FFP2, pour la société de Bacou-Dalloz - Sperian - Honeywell, à Plaintel dans les Côtes-d’Armor », se souvient Éric Gautier, Pdg du groupe MG-Tech. Après de multiples rachats, le site a été finalement fermé. Mais aujourd’hui, la demande a refait surface en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Pour mémoire, depuis trois semaines, à savoir depuis que la vente de masques a été autorisée, la grande distribution a réalisé un chiffre d’affaires de 94 millions d’euros, uniquement grâce à la vente de ces articles.

Délai très court 

« L’urgence de la situation ne laisse qu’un délai très court entre la date de commande et celle de mise en service pour la fourniture des trois machines », indique MG-Tech dans un communiqué. Afin de réduire les délais d’approvisionnement, le constructeur angevin a noué des partenariats avec les fournisseurs locaux. Quelque douze semaines ont été nécessaires pour concevoir et assembler les machines qui peuvent emballer, soit des masques chirurgicaux, soit des masques FFP2. Les équipements assurent la mise en forme des étuis, le remplissage par lots de 50 des masques conditionnés sous flowpack, l’insertion de la notice, la fermeture de l’étui par collage hot-melt, le contrôle et l’évacuation des non-conformes. La cadence de chaque ligne culmine à 150 coups par minute grâce à la présence de deux robots.

Dirigé par Éric Gautier, MG-Tech réalise un chiffre d’affaires d’une trentaines de millions d’euros. L’entreprise possède trois filiales disposant chacune de son propre site de production : ID Pack, à Val-d’Izé (Ille-et-Vilaine), qui propose des gammes standardisées de formeuses de caisses, encaisseuses et palettiseurs ; MG-Tech Angers, à Champtocé-sur-Loire (Maine-et-Loire), spécialisé dans les encaisseuses wrap et les caisses américaines, les étuyeuses, les machines pour la mise sous fourreau et bandeau, les palettiseurs, les robots ; MG-Tech La Chapelle, à La-Chapelle-Achard (Vendée), qui se consacre aux solutions de convoyage et de transitique. Plus récemment, le groupe a créé une quatrième division, MG-Tech Handling, spécialisée dans la manutention et les véhicules à guidage automatiques (AGV).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un coffret tout en carton pour les balles de golf

Economie circulaire

Un coffret tout en carton pour les balles de golf

Metsä Board a participé à la création d’un emballage cadeau pour les amateurs de « greens ». - Bien connus des Nordiques, les Moomins (ou Moumines en français) sont des personnages[…]

25/06/2020 | Carton plat
Jokey collabore avec Neste

Economie circulaire

Jokey collabore avec Neste

Harry Plast lance une enveloppe « circulaire » pour l'e-commerce

Economie circulaire

Harry Plast lance une enveloppe « circulaire » pour l'e-commerce

Koch Pac-Systeme fait son show sur Internet

Profession

Koch Pac-Systeme fait son show sur Internet

Plus d'articles