Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Des sapins en carton pour Noël

Henri Saporta
Des sapins en carton pour Noël

RenoDeMedici lance la "Collection Reno". -

Deuxième producteur européen de carton plat à base de fibres recyclées, l'italien RenoDeMedici (RdM) veut proposer une nouvelle façon de vivre Noël. Avec la "Collection Reno", le cartonnier lance, en effet, une gamme de sapins en carton. Des sapins que toute la famille peut décorer. "Conçu à 100 % de fibres recyclées, le Sapin de Noël “Collection Reno” est certifié FSC. Assez solide pour être réutilisé durant des années, cet arbre peut ensuite terminer sa vie là où elle a commencé : dans votre bac à recyclage," explique l'entreprise. Proposé dans une boîte, le sapin est montable et démontable. Le plus grand sapin, le Moderno, mesure 132 cm de haut alors que le modèle intermédiaire, le Classico, mesure 104 cm. Un arbre plus petit, le Piccolo, de 60 cm de haut, a été conçu pour les tables et les bureaux. Les sapins sont vendus sur une boutique en ligne qui devrait compter rapidement de nouveaux produits et objets à base de carton recyclé. Les cartons pour emballage de RenoDeMedici sont vendus en Europe sous la marque Careo qui commercialise également ceux de Cascades.
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une acquisition espagnole pour Alpla

Acquisitions

Une acquisition espagnole pour Alpla

Avec Bopla, le groupe autrichien d’emballage plastique complète son portefeuille dans la cosmétique, l’hygiène et l’entretien ménager. - L’autrichien Alpla annonce l’acquisition de[…]

MG-Tech vend trois lignes d’étuyage à ITM pour emballer des masques

Investissements

MG-Tech vend trois lignes d’étuyage à ITM pour emballer des masques

Smurfit Kappa sépare les élèves dans les classes

Sécurité sanitaire

Smurfit Kappa sépare les élèves dans les classes

« Nous pensons déjà à l’après-Covid-19 », assure Philippe Tran, DG d'Ondulys

Exclusif

« Nous pensons déjà à l’après-Covid-19 », assure Philippe Tran, DG d'Ondulys

Plus d'articles