Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

Des piles au goût amer

Tiziano Polito
Des piles au goût amer

Duracell relève le niveau de sécurité de ses produits. -

Les chiffres sont sans appel : chaque année des centaines d’accidents se produisent à la suite de l’ingestion de piles bouton par les enfants de moins de six ans. Rien qu’en France, 1200 visites ont lieu dans les hôpitaux, liées à ce type d’accident pouvant entraîner des étouffements et de graves brûlures dans l’œsophage, voire provoquer des décès. Très actif sur le front de la sécurité, car concerné au premier chef en tant que leader mondial dans la fabrication de piles, Duracell a mis l’accent sur la sécurité depuis déjà quelques années. Le conditionnement est l’un des piliers de cette stratégie dont le but est de faire en sorte que ces petits disques métalliques ne deviennent pas des objets de convoitise pour les jeunes enfants. Ainsi, en 2017, le groupe américain lançait sur le marché un conditionnement à double coque, permettant d’individualiser les packs par deux afin de protéger la pile au lithium jusqu’au moment de son utilisation effective.

Cinq niveaux de sécurité 

Aujourd’hui, pas moins de cinq niveaux de sécurité différents sont censés apporter une solution contre les risques d’ingestion des enfants parmi lesquels la double coque, les autocollants ou les gravures qui affichent des messages d’avertissement sur les dangers du produit. La dernière, lancée en début d’année, se veut encore plus efficace que les précédentes, car elle constitue un frein concret à l’ingestion en provoquant un goût amer – « le plus amer du monde » selon l’entreprise – dès que la pile est introduite dans la bouche. Duracell se sert d’un sticker imbibé de benzoate de dénatonium. Chaque pile bouton est ainsi recouverte de cette substance déjà utilisée par de nombreux fabricants de produits d’entretien ménagers, cosmétiques, de jardinage ou encore dans les produits pour l'automobile tels que les antigels ou les lave-glaces. Son goût, démultiplié pour les enfants, les fait immédiatement recracher la pile.

En parallèle à ce lancement, Duracell investit dans une nouvelle campagne de sensibilisation à destination du grand public et des professionnels de la petite enfance par voie de presse et au moyen de spots publicitaires sur les réseaux sociaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un film en papier transparent pour le routage

Innovation

Un film en papier transparent pour le routage

Destiné aux journaux et magazines, e-Bliss est un projet de R&D porté par Citeo et le CTP. - La loi dite Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec) prévoit l’interdiction en 2022 de la mise sous film[…]

29/10/2020 | PapierPlastiques
Digital Link dans les rayons de Monoprix

Digital Link dans les rayons de Monoprix

Quand Apple réduit à la source…

Editorial

Quand Apple réduit à la source…

Botanic recycle les pots en PP

Economie circulaire

Botanic recycle les pots en PP

Plus d'articles