Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sécurité sanitaire

[Covid-19] Sphere va commercialiser un sac renforcé pour les déchets infectieux

Tiziano Polito
[Covid-19] Sphere va commercialiser un sac renforcé pour les déchets infectieux

Hostosac est fabriqué avec un film de 28 µm d'épaisseur.

Le fabricant d’emballages ménagers a mobilisé ses effectifs pour faire face aux ruptures de stock. -

L’effort de guerre ne faiblit pas chez les fabricants d’emballage pour faire face à la propagation du Covid-19 et chacun y participe à sa façon. Sphere lance une nouvelle gamme de sacs renforcés pour les déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) en milieu hospitalier. Baptisée Hostosac et conforme à la norme X30-501, elle se distingue par l’épaisseur du film – 28 µm – pour éviter les perforations et dispose d’un lien pour la fermeture. Les sacs ne sont pas attachés les uns aux autres pour faciliter la manipulation. Afin de faire face aux besoins du marché, la gamme Hostosac sera produite dans plusieurs sites en Europe. En l’occurrence, le groupe dirigé par John Persenda a mis en place un plan de continuation d’activité (PCA) pour faire face à la crise inédite qui se concrétise, notamment par l'établissement de mesures spéciales dans ses usines (barrières de sécurité, distanciation sociale, flux…) afin que les salariés puissent continuer à travailler dans les meilleures conditions.

Des ruptures de stock constatées

« Sacs-poubelle, sachets congélation, film étirable, papier de cuisson, barquettes aluminium, gants… sont autant de produits nécessaires à la protection, l’hygiène et à la conservation des produits, et très fortement consommés en cette période de confinement. Dans certains pays comme au Royaume-Uni, le groupe constate plusieurs ruptures de stock », indique Sphere dans un communiqué.

Principal producteur français d’emballages ménagers, Sphere réalise un chiffre d’affaires de 580 millions d’euros avec un effectif de 1450 personnes. Le groupe familial, installé à Paris, possède quinze sites en Europe, dont huit en France. Il transforme annuellement 150 000 tonnes de plastique pour fabriquer des sacs à déchets, pour le transport des fruits et légumes, mais aussi la congélation, la protection et la conservation des aliments ainsi que des sacs cabas réutilisables.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Smurfit Kappa sépare les élèves dans les classes

Sécurité sanitaire

Smurfit Kappa sépare les élèves dans les classes

Le cartonnier a conçu des séparateurs destinés aux établissements scolaires. - En cette période de crise sanitaire et de déconfinement, est-ce que cela pourrait rassurer les parents inquiets de renvoyer[…]

« Nous pensons déjà à l’après-Covid-19 », assure Philippe Tran, DG d'Ondulys

Exclusif

« Nous pensons déjà à l’après-Covid-19 », assure Philippe Tran, DG d'Ondulys

[Covid-19] Sphere vole au secours des hôpitaux

Sécurité sanitaire

[Covid-19] Sphere vole au secours des hôpitaux

Bic et TerraCycle partenaires dans le recyclage aux États-Unis

Economie circulaire

Bic et TerraCycle partenaires dans le recyclage aux États-Unis

Plus d'articles