Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Barbie n'emballe plus Ken

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Barbie n'emballe plus Ken

Greenpeace accuse Mattel de contribuer à la déforestation. -

Dans le cadre d'une campagne musclée menée dans les réseaux sociaux et sur Internet intitulée "Empêchons Mattel d'emballer ses jouets en sacrifiant les forêts", l'association de défense de l'environnement Greenpeace accuse Mattel, propriétaire de Barbie et... Ken, d'utiliser des boîtes en carton issu du déboisement des forêts tropicales en Indonésie. Le papetier mis en cause est, une nouvelle fois, l'indonésien Asia Pulp and Paper (APP), une filiale de Sinar Mas. Après une analyse d'échantillons en laboratoire, Greenpeace affirme que les emballages des poupées Barbie sont fabriqués à base d'un "mélange de bois tropicaux, issus du déboisement des forêts indonésiennes", notamment "des régions abritant les derniers tigres et orangs-outans de Sumatra". Une affiche et un clip montrent un Ken - le compagnon de Barbie - très triste affirmant : "je ne sors pas avec des filles pratiquant la déforestation". Greenpeace propose aux internautes d'envoyer un mail à Bob Eckert, le Pdg de Mattel, pour venir en aide à Ken.

 

Enquête. Mattel a pris la décision de diligenter une enquête auprès de ses fournisseurs et leur a demandé, en attendant les résultats, de cesser de s'approvisionner auprès d'APP durant six mois. APP se félicite toutefois de la décision de Mattel, qui, par cette démarche, veut s'appuyer sur des faits et non des allégations, et appelle Greenpeace à apporter la preuve scientifique de ces accusations. "Nos matériaux pour les emballages en carton contiennent plus de 95% de papier recyclé que nous nous procurons partout dans le monde", a-t-il affirmé. Greenpeace s'étonne, de son côté, que Mattel ne maîtrise pas les chaînes d'approvisionnement de ses fournisseurs. Mattel s'est engagé, le 10 juin, à mettre en place une politique d'approvisionnement responsable et à demander à ses fournisseurs d'emballages de garantir une ressource issue de forêts gérées durablement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Toujours plus de briques recyclées à Hondouville

Economie circulaire

Toujours plus de briques recyclées à Hondouville

Un investissement de 11 millions va porter la capacité de traitement à 24 000 tonnes par an. - À Hondouville (Eure), le suédois Essity fabrique des papiers pour l’hygiène et l’essuyage vendus sous[…]

Paxxo passe au 50% recyclé

Economie circulaire

Paxxo passe au 50% recyclé

Encore un investissement dans l'e-commerce pour Pregis

Investissements

Encore un investissement dans l'e-commerce pour Pregis

Ranpak réunit trois sites en un à Kerkrade

Investissements

Ranpak réunit trois sites en un à Kerkrade

Plus d'articles