Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Stratégie

Mosca se réorganise

Tiziano Polito
Mosca se réorganise

L'équipe de direction de Mosca, comprend Timo et Simone Mosca et Alfred Kugler.

Le constructeur de machines de cerclage sépare ses divisions et les transforme en filiales indépendantes autour d’une holding. -

Davantage de proximité avec les clients et plus d'innovations : tels sont les objectifs qui ont poussé Mosca à réorganiser son activité autour de ses trois divisions - machines, consommables, ventes et services - qui évoluent au rang d’entités indépendantes, contrôlées par une holding à qui reviendra la gestion des activités transversales que sont les ressources humaines, les achats et la formation. La division consommables avait déjà fait l’objet d’un spin-off au printemps dernier. Les deux autres entités lui emboîteront le pas au cours des prochaines semaines. « Cette organisation permettra aux différentes divisions de réagir de manière plus indépendante et souple par rapport aux exigences des clients et aux changements du marché. » estime le groupe dans un communiqué.

L'équipe de direction est confirmée

La holding sera basée au siège actuel de Waldbrunn, en Allemagne. Le groupe continuera en l’occurrence à être dirigé par l’équipe actuelle, composée de Timo Mosca, Simone Mosca et Alfred Kugler. Les six directeurs travaillant dans les filiales leur rapporteront directement. « La holding sert de colonne vertébrale à nos filiales. En étroite collaboration avec les directeurs du groupe, nous développons des stratégies et des objectifs qui forment le cadre de toutes les activités au sein du groupe », explique Simone Mosca. Les clients passeront désormais commande des machines, des pièces détachées ou des services auprès de la division ventes et services quand les matériaux de cerclage - feuillards notamment - sont fournis par Mosca consommables.

Basé à Waldbrunn (Allemagne), Mosca emploie 1000 personnes. La société, qui possède six sites de production en Allemagne, au Canada, en Malaisie et 25 filiales dans le monde, développe des machines de cerclage, des feuillards en polypropylène (PP) et en polyéthylène téréphtalate (PET) et des systèmes pour la sécurisation du transport de biens d’équipements.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

BFR ouvre un pôle robotique près de Nantes

Investissements

BFR ouvre un pôle robotique près de Nantes

Le constructeur de machines pour l’alimentaire s’installe à Mauves-sur-Loire sur un site de 4000 m² qui servira de centre de développement pour les robots, mais centralisera également l’activité[…]

Un bilan 2020 contrasté pour la Ficime

Indicateurs

Un bilan 2020 contrasté pour la Ficime

Encore une nouvelle date pour la SITL

Rendez-vous

Encore une nouvelle date pour la SITL

ProMach se renforce dans la pharmacie

Acquisitions

ProMach se renforce dans la pharmacie

Plus d'articles