Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Indicateurs

Un bilan 2020 contrasté pour la Ficime

Tiziano Polito
Un bilan 2020 contrasté pour la Ficime

L’association regroupant les importateurs de matériel mécanique et électronique annonce des baisses de chiffre d’affaires comprises entre 2 et 25% pour ses affiliés. Les machines d’emballage reculent de 5%, l’impression de 14%. -

Une année 2020 contrastée, caractérisée par de fortes disparités dans les niveaux d’activité des entreprises, en fonction du secteur d’appartenance, avec des reculs compris entre -2% et -25%, tandis que le premier semestre 2021 s’annonce bien mieux, avec une croissance de 8% : tel est le bilan de la Ficime. L’organisme, qui officie en tant que fédération interprofessionnelle dans le domaine de la mécanique et de l’électronique, regroupe treize syndicats et unions qui représentent des importateurs et des distributeurs de ces matériels en France. Dans le détail, l’année 2020 aura davantage profité aux professionnels présents dans les domaines du B to B to C, liés au consommateur final, qu’à ceux présents dans le B to B, dépendants de l’investissement. Chez les premiers, la pandémie a été à l’origine d’une chute de chiffre d’affaires de 2% en moyenne, soit bien moins que le recul du PIB de la France, de 8,3% sur la période.

Confinements allégés 

Au second semestre, les périodes de confinements allégées et de couvre-feux ont même augmenté les besoins d’équipement informatique pour le télétravail et les envies de loisir (bricolage, tv …). Ainsi, si le marché de l’électronique et de l’impression grand public a reculé sur l’année de 1,5%, il a rebondi de 3,5% dans la deuxième partie de l’année grâce aux ordinateurs portables, notebooks, et autres imprimantes utilisées pour le télétravail. Les ventes des grossistes informatiques aux particuliers ont progressé de 2% sur 2020 pour les mêmes raisons. L’outillage électroportatif et le matériel pour espace vert fait encore mieux : + 4% sur l’année ; + 30 % au second semestre, grâce, en particulier, au e-commerce. Dans les activités B to B, l’année a été plus morose. Le chiffre d’affaires décroît de 8% (-19% au premier semestre). L’électronique professionnelle a particulièrement souffert avec un retrait des ventes de 25% à cause de la fermeture des salles de spectacle et des annulations des festivals. Le secteur des matériels de BTP et manutention a plongé de 13%. La chute d’activité dans les moteurs industriels est encore plus marquée : - 14,5%.

Manque de visibilité 

Les revendeurs de matériel pour l’impression professionnelle ont fait face à une baisse de même ampleur. Le secteur des machines d’emballage et de process a connu pour sa part un recul des facturations de 5%, en raison du manque de visibilité et d’investissements dans les industries agro-alimentaires et cosmétiques, sans compensation suffisante par le secteur pharmaceutique. Les perspectives pour le premier semestre 2021 font état d’une croissance de 8% se situant, malgré tout, toujours en-dessous du niveau de 2019. Les professionnels des machines d’emballage et du process anticipent une progression de 3% alors que ceux de l’impression professionnelle tablent sur une nouvelle baisse de l’ordre de 1,5%.

La Ficime  représente 417 entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique générant plus de 100 000 emplois directs et 420 000 emplois directs, indirects et induits pour un chiffre d’affaires équivalent de 40 milliards d’euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mecapack toujours plus vert

Economie circulaire

Mecapack toujours plus vert

Le constructeur vendéen bénéficie d'une aide de 400 000 euros pour rendre ses machines plus polyvalentes et leur permettre notamment de travailler sur des matériaux base papier. - 400 000 euros : telle[…]

Un hub pour les machines d’emballage italiennes

Technologie

Un hub pour les machines d’emballage italiennes

Machines : la reprise s’amorce en Italie

Indicateurs

Machines : la reprise s’amorce en Italie

Sumitomo (SHI) Demag réduit la facture d’électricité

Technologie

Sumitomo (SHI) Demag réduit la facture d’électricité

Plus d'articles