Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Optima protège ses machines des cyberattaques

Optima protège ses machines des cyberattaques

Markus Irle, vice-président pare-feu et sécurité chez Lancom et Benjamin Haefner, responsable IT chez Optima.

© Auerconsulting Aachen

Le constructeur allemand a scellé un partenariat avec Lancom Systems visant à mettre en place des VPN sécurisés pour la maintenance à distance de ses équipements. - 

 

Les cyberattaques à des fins de rançonnage sont devenues fréquentes dans l’industrie et ne concernent plus uniquement les secteurs stratégiques comme l’énergie, l’armement ou les communications. Dans le même temps, les machines, et plus généralement les usines, tendent pour de multiples raisons à s’ouvrir vers l’extérieur au moyen de connexions informatiques. Ce sont justement ces passerelles qui sont ciblées par les cyberpirates… Optima, dont l’activité consiste à fabriquer des machines d’emballage et de conditionnement, connaît bien le problème. L'entreprise a été elle-même victime d’un rançonnage en septembre 2020 qui a paralysé ses activités pendant quelques jours. Le constructeur allemand prend maintenant des mesures afin de sécuriser les machines qu’il installe chez ses clients en s’alliant avec Lancom Systems. Ce dernier, qui se revendique comme un spécialiste de solutions de réseau et de sécurité de type Wan, Lan, Wlan et pare-feu pour les sociétés et les gouvernements, a été chargé de développer une nouvelle solution VPN pour ses machines d’emballage.

Normes

L’objectif consiste notamment à sécuriser les connexions entre les équipements installés chez le client et les serveurs d’Optima mises en place pour effectuer de la maintenance à distance. La solution, qui répond aux normes relatives à la cybersécurité IEC 62443 et CPwE, permet de protéger la machine, mais aussi le reste du réseau chez le client au moyen d’un pare-feu qui fait office de « portier » pour tous les fichiers en arrivée. « Les flux de données présentant des risques potentiels sont systématiquement réduits et contrôlés », explique Benjamin Haefner, en charge des technologies d’information chez Optima. La solution se veut particulièrement ergonomique dans le sens où elle a été développée pour permettre des ajustements afin de l’adapter à l'infrastructure informatique du client. « La convivialité est un problème particulièrement important pour nous », indique Markus Irle, vice-président des pare-feu et de la sécurité chez Lancom Systems. « En effet, une grande partie des incidents de cybersécurité sont dus à des erreurs d'utilisation, et non aux technologies de sécurité elles-mêmes. » 

Optima développe des machines de conditionnement pour les secteurs de la pharmacie, du non-tissé, des produits de soin et d’hygiène. En 2020, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 420 millions d’euros avec un effectif de 2650 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un Oscar de l'emballage pour IMA Ilapak, Les Crudettes et Mondi

Profession

Un Oscar de l'emballage pour IMA Ilapak, Les Crudettes et Mondi

La cérémonie de l'édition 2021 a eu lieu le 29 novembre. - Projet collaboratif entre IMA Ilapak, Les Crudettes et Mondi, le sachet en papier opaque pour salade permettrait à terme l’une plus grosse[…]

Un Oscar de l'emballage pour Dune

Profession

Un Oscar de l'emballage pour Dune

Un Oscar de l'emballage pour IMA Ilapak, Les Crudettes et Mondi

Profession

Un Oscar de l'emballage pour IMA Ilapak, Les Crudettes et Mondi

Drinktec sous de bons auspices

Rendez-vous

Drinktec sous de bons auspices

Plus d'articles