Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Indicateurs

Les ventes de machines étrangères ont reculé de 5% en 2020

Les ventes de machines étrangères ont reculé de 5% en 2020

D’après le Secimep, la sortie de crise sera caractérisée par une croissance modérée. -

 

La semaine dernière, Emballages Magazineindiquait que d’après les résultats de son enquête, l’activité de la filière emballage avait chuté de 7,6% en France, en 2020, à la suite de la pandémie. Dans le détail, les machines d’emballage et de conditionnement ont décliné de 6,4%. Le Syndicat des entreprises de commerce international de matériels d’emballage, process, marquage et contrôle (Secimep), qui rassemble les importateurs et distributeurs de machines étrangères, publie des résultats en ligne avec ces estimations. Ses affiliés font état d'une chute des ventes de 5% en valeur sur la période. La tendance a également été à la baisse pour les effectifs (–1,5%) ainsi que pour les commandes. « Ce recul s’explique par le manque de visibilité des industriels quant à l’évolution de l’activité dans un secteur où les investissements sont lourds et les projets gelés tant que la situation sanitaire n’est pas meilleure. En raison de la pandémie, les secteurs de l’industrie agroalimentaire en rapport à la restauration hors foyer (RHF) et la cosmétique sont ceux qui ont le plus souffert et dont les investissements ont été les plus freinés alors que ceux des secteurs pharmaceutique et e-commerce se sont bien portés », indique le syndicat. 

Autre indicateur, et pas des moindres, celui concernant les machines de marquage-codage, compte tenu du fait que le Secimep rassemble sept des principales entreprises opérant sur le marché français. Sur ce segment, l’activité a baissé de 4%. Les ventes de consommables et de pièces détachées sont restées, elles, à leur niveau habituel.

Sortie de crise

Les perspectives pour 2021 sont globalement positives. Une majorité des adhérents du Secimep prévoient un rebond de l’activité de 3% grâce à la reprise des projets, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire. Les effectifs devraient progresser de 1,5%, les carnets de commandes de 6%. Pour la sortie de crise, 61 % des entreprises interrogées s’attendent à une croissance modérée. En revanche, les avis diffèrent quant au calendrier : un tiers prévoit un retour à la situation d’avant-Covid au deuxième semestre 2021 ; un autre tiers voit plutôt le retour à la situation d’avant-Covid dans un an ou plus ; le dernier tiers estime avoir déjà réalisé le retour à la normale ou le prévoit pour ce premier semestre. 

Le Secimep regroupe une quarantaine de spécialistes dans les domaines de l’emballage et du conditionnement, également présents dans le process, le pesage, l’impression, le marquage et le contrôle qui représentent 180 marques. Présentes sur les marchés de l’industrie, de la pharmacie, de la cosmétique et de l’agroalimentaire, ces entreprises totalisent un chiffre d’affaires annuel de 450 millions d’euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mecapack toujours plus vert

Economie circulaire

Mecapack toujours plus vert

Le constructeur vendéen bénéficie d'une aide de 400 000 euros pour rendre ses machines plus polyvalentes et leur permettre notamment de travailler sur des matériaux base papier. - 400 000 euros : telle[…]

Un hub pour les machines d’emballage italiennes

Technologie

Un hub pour les machines d’emballage italiennes

Machines : la reprise s’amorce en Italie

Indicateurs

Machines : la reprise s’amorce en Italie

Sumitomo (SHI) Demag réduit la facture d’électricité

Technologie

Sumitomo (SHI) Demag réduit la facture d’électricité

Plus d'articles