Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Le Super Combi de Sidel devient compact

Tiziano Polito
Le Super Combi de Sidel devient compact

Le constructeur propose une nouvelle version de sa souffleuse-remplisseuse-étiqueteuse de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). -

 

Faire plus avec moins : le leitmotiv n’a pas changé pour les constructeurs de machines d’emballage ! Deux ans après le lancement du Super Combi, une solution associant soufflage, remplissage, bouchage et étiquetage de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET), le constructeur d’origine française propose la version Compact. A la clé, 30% d’espace au sol en moins mais aussi 30% de cadences en plus ! « La demande de machines plus compactes est de plus en plus récurrente, dans les pays développés où le manque de place est une vraie contrainte, mais aussi, toujours plus, dans les économies émergentes comme en Chine », indique Stefano Baini, chef de produit Filling et Super Combi chez Sidel. Et de poursuivre : « La plupart de nos clients recherchent des équipements qui présentent les coûts de possession (TCO) et de production les plus faibles au mètre carré ».

Étoiles de transfert

Afin de faire en sorte que sa machine soit plus petite mais plus puissante, le constructeur a travaillé sur deux volets : l’architecture et le remplissage. Concernant le premier aspect, quatre étoiles de transfert ont été supprimées par rapport à la première version de la machine, entre la roue de soufflage et l’étiqueteuse. La remplisseuse, modèle Sidel EvoFILL HS Still, n’est plus positionnée à 90° par rapport à l’étiqueteuse mais décrit un angle de 45° ce qui permet de « rentrer » un peu plus l’étiqueteuse dans le châssis monobloc. De plus, elle est dotée d’un réservoir de boisson embarqué qui permet également de limiter l’espace au sol. Enfin, les armoires électriques présentes sur les différentes machines ont été supprimées et remplacées par une seule et unique baie, située au niveau de la remplisseuse. Les performances, sachant que le Super Combi Compact - tel est son nouveau nom -, atteint une cadence de production de 54 000 bouteilles par heure pour une version 20 moules, sont surtout le résultat du travail réalisé par Sidel sur les vannes de remplissage.

Cames électroniques 

Le constructeur a opté pour un système complètement asservi, régi par des vérins électromagnétiques. Le principe ? Guidé par une came électronique, le plongeur assume un nombre infini de positions. C’est cette solution - déjà utilisée sur des machines dans le domaine de la cosmétique - qui a été retenue pour le nouveau Super Combi Compact et qui permet d’augmenter la vitesse de remplissage de 30%. « Avant nous étions sur un système tout ouvert ou tout fermé alors que maintenant nous maîtrisons complètement le cycle de remplissage, en augmentant le débit lorsque le diamètre de la bouteille est grand et en le réduisant lorsqu'il se resserre», observe Stefano Baini. Outre les cadences, ce principe de fonctionnement offre une liberté maximale en termes de types de boissons à traiter. De plus, grâce à un nouveau design et à l’élimination de la membrane, l’hygiène de la vanne est améliorée.

Robot de changement de moules

Dédié à l’eau plate, un marché qui, selon Sidel, est en pleine croissance du fait que les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés aux questions de santé mais aussi parce que les températures ont tendance à augmenter un peu partout dans le monde, le Super Combi Compact se veut aussi adapté aux changements de formats fréquents. Pour ce faire, Sidel propose un système de changement de moules complètement automatisé réalisé par un robot situé à même la souffleuse. Une vingtaine de minutes suffisent à effectuer un changement de moules complet sur une machine à 24 postes. « L’opération est non seulement plus rapide mais aussi plus sûre car l’opérateur peut toujours se tromper ou se blesser alors que le robot lui ne se trompe jamais et ne se blesse pas », indique Stefano Baini.

Filiale de Tetra Laval, Sidel, basé en Suisse, revendique avoir installé 40 000 machines dans 190 pays. Le groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros en 2018 et emploie 5500 personnes, est spécialisé dans les solutions de conditionnement pour produits liquides, essentiellement les boissons, mais aussi les produits d’hygiène et ménagers, avec une offre qui comprend des remplisseuses de bouteilles en verre ou en plastique et pour les canettes en métal.

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une commande record en Chine pour Ishida

Investissements

Une commande record en Chine pour Ishida

L’équipementier japonais accompagne le danois Danish Crown qui a monté une usine d’une capacité de 14 000 tonnes annuelles à Shanghai. - Des peseuses associatives RV-214 (ci-dessous), des operculeuses[…]

Wilfrid Marie quitte Serac pour Ima Dairy & Food

Carnet

Wilfrid Marie quitte Serac pour Ima Dairy & Food

La troisième génération de Chapman s’apprête à prendre la relève chez Barry-Wehmiller

Carnet

La troisième génération de Chapman s’apprête à prendre la relève chez Barry-Wehmiller

Sumitomo Demag ne connaît pas la crise

Résultats

Sumitomo Demag ne connaît pas la crise

Plus d'articles