Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Stratégie

Ima réorganise sa branche automation

Tiziano Polito
Ima réorganise sa branche automation

Le constructeur italien de machines d’emballage a réalisé une diversification réussie dans la mobilité électrique. Il cherche maintenant à en exploiter le potentiel pour ses lignes d’assemblage. -

 

800 salariés, 220 millions d’euros de chiffre d’affaires, 300 lignes par an, 580 brevets : la division automation pèse de plus en plus lourd dans les activités du groupe Ima. Le constructeur italien, dont le métier de base reste la fabrication de machines d’emballage et de conditionnement, réorganise cette branche sous forme de « hub » en y incorporant toutes ses filiales dédiées à cette activité. « L’émergence de nouveaux marchés, comme ceux liés à l’automobile et à la mobilité électrique, nous a conduit à réorganiser l'ensemble des entités du groupe dédiées au monde de l'automatisation et de l'assemblage avancé sous une structure interne unique », explique Alberto Vacchi, Pdg du groupe. « L’objectif - poursuit Lorenzo Maldarelli, directeur de la division - est d’aller vers une intégration forte, plus de synergies et de puissance dans le domaine technologique. Dans le même temps le service client est renforcé et élargi grâce à une présence plus généralisée pour une meilleure gestion des activités sur le terrain. » 

Moteurs électriques

A ce jour, neuf usines de production font partie du nouveau hub dont les sites de Bologne, Florence, Alessandria et Vicenza en Italie, La Chaux-de-Fonds en Suisse (deux usines), Loves Park (Illinois) aux États-Unis, Qingpu en Chine et Penang en Malaisie. La division investit notamment dans l'extension de sa capacité de production dans le domaine de l'e-mobilité et des moteurs électriques. Il y a deux ans, le groupe a incorporé la société Atop, spécialisée dans les machines et les lignes automatiques pour la production de stators et de rotors bobinés. E, juin, il a acquis 80% de la société FASP basée à Vicenza, une société qui développe des lignes pour la production de moteurs électriques à bobinage et insertion. Ima veut profiter de ces compétences pour développer son offre dans les lignes de micro et macro-assemblage.

Le groupe opère sur les marchés de l'automobile, de la mobilité électrique, des moteurs électriques, des dispositifs médicaux, des soins oculaires, des bouchons et fermetures, de l'électromécanique et de l'horlogerie. Ses choix stratégiques pointent vers les marchés émergents comme celui de la mobilité électrique mais qui ne le détournent pas de ses métiers de base. Son usine d'Alessandria produit, en effet, des systèmes dédiés à l'assemblage continu et indexé de composants plastiques de petites et moyennes dimensions destinés à être utilisés dans les secteurs de la fermeture des secteurs agroalimentaire, cosmétique et pharmaceutique. Dans ses deux usines suisses, il fabrique des systèmes pour le marchés des dispositifs médicaux et à l'horlogerie.

Ima est spécialisé dans les machines de conditionnement pour les secteurs de la pharmacie, de la cosmétique, du thé et du café, des produits alimentaires. L'entreprise a récemment diversifié ses activités dans le domaine des composants pour moteurs électriques pour l’automobile. Présent dans 80 pays, le groupe italien emploie 6200 personnes dans le monde, avec 45 usines et 50 filiales commerciales. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros en 2019.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Dernière ligne droite pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Profession

Dernière ligne droite pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

La cérémonie est programmée le 29 novembre. - Organisé par Infopro Digital, éditeur notamment d’Emballages Magazine, l’Oscar de l’emballage se prépare pour une édition[…]

Chapoutier embouteille en Perrier

Investissements

Chapoutier embouteille en Perrier

Ima accélère dans les pièces détachées

Stratégie

Ima accélère dans les pièces détachées

Sidel relève ses prix de 5%

Indicateurs

Sidel relève ses prix de 5%

Plus d'articles