Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Social

Qualipac supprime 125 postes et ferme une usine à Aurillac

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Qualipac supprime 125 postes et ferme une usine à Aurillac

La nouvelle ligne de galvanisation inaugurée en juin 2018 dans l'usine principale d'Aurillac.

© Groupe Pochet

L’épidémie de Covid-19 a aggravé la situation du spécialiste des emballages cosmétiques en plastique. Qualipac se réorganise en supprimant 125 postes à Chartres et Aurillac, où l’une des deux usines de l’entreprise doit fermer. –

La configuration à deux usines à Aurillac sera bientôt du passé. Qualipac a annoncé le 20 novembre la suppression de 125 postes en France. Le spécialiste des emballages cosmétiques en plastique se réorganise suite à des problèmes de compétitivité que la pandémie de coronavirus n’a fait qu’aggraver. Le groupe Pochet avait envisagé une porte de sortie en début d’année pour céder cette division à PSB Industries. Mais les négociations ont été stoppées en avril, peu de temps après le début du premier confinement français.

Une baisse d’activité de 30 %

Malgré l’obtention du label Entreprise du patrimoine vivant en juin, Qualipac souffre toujours de la fermeture des boutiques spécialisées, notamment dans les aéroports. « Des problèmes internes viennent expliquer la situation mais la crise sanitaire y est aussi pour quelque chose, explique Valérie Beaujardin, déléguée syndicale CFDT, à France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Avec les duty free fermés, ce sont 15 à 20 % de parts de marché en moins. » Ce qui se répercute par une baisse d’activité de 30 % chez le fabricant.

Les suppressions de postes se concentrent sur les sites de Chartres et Aurillac. En Eure-et-Loir, les activités d’injection plastique et de métallisation seront transférées à Château-Thierry (Aisne). 85 des 120 emplois du site chartrain vont disparaître contre la création d’une vingtaine à Château-Thierry pour absorber la production supplémentaire. Du côté d’Aurillac (Cantal), la réorganisation passera par la fermeture de l’un des deux sites de la ville, entraînant la perte de 40 postes. Un symbole puisqu’Aurillac constitue l’une des plus grosses implantations de Qualipac, avec 560 employés actuellement. Un investissement de 10 millions d’euros avait été réalisé en juin 2018 dans l’usine principale pour installer une nouvelle ligne de galvanisation.

Des négociations jusqu’en janvier

Au premier trimestre, 120 postes avaient déjà été supprimés dans les usines chinoises et brésiliennes de l’entreprise. La présentation d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) est prévue pour le 24 novembre. Il permettra d’enclencher les négociations – jusqu’à fin janvier environ – qui conduiront aux licenciements des salariés. « A priori, la production directe ne serait pas touchée, mais la main d’œuvre indirect, comme les techniciens, détaille la représentante syndicale à la chaîne locale. Ce sont des postes hautement qualifiés qui s’en vont. » Les départs doivent intervenir entre avril et septembre 2021.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Stoelzle démarre une cinquième ligne dans la verrerie du Nord

Investissements

Stoelzle démarre une cinquième ligne dans la verrerie du Nord

Le spécialiste des flacons en verre a inauguré une nouvelle ligne de production dans son usine de Masnières (Nord). Cette opération a été réalisée à l’occasion de la[…]

18/01/2021 | LuxeVerre
Riverpack obtient le niveau Ecovadis Platinum 2021

Stratégie

Riverpack obtient le niveau Ecovadis Platinum 2021

PSB industries veut faire de Texen un étendard de la transition écologique

Carnet

PSB industries veut faire de Texen un étendard de la transition écologique

VG Angoulême neutre en carbone

Economie circulaire

VG Angoulême neutre en carbone

Plus d'articles