Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Décryptage

La feuille de route de L’Oréal pour rendre ses emballages vertueux d'ici à 2030

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
La feuille de route de L’Oréal pour rendre ses emballages vertueux d'ici à 2030

© L'Oréal

Avec « L’Oréal pour le futur », le géant de la beauté a dévoilé des objectifs ambitieux pour ses solutions packaging. Au-delà de la fin du recours au plastique vierge en 2030, l’Oréal veut réduire de 20 % son utilisation d’emballage et inscrire l’ensemble de ses produits dans l’économie circulaire. Philippe Bonningue, le directeur international de l’emballage durable du groupe a détaillé les moyens mis en œuvre pour y parvenir. –

C’est un plan ambitieux qu’a dévoilé L’Oréal le 25 juin. Avec « L’Oréal pour le futur », le géant de la beauté veut aller plus loin dans ses actions de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et prendre la suite de son plan « Sharing Beauty with All ». Les objectifs fixés pour l’horizon 2030 montrent à quel point les emballages représentent un enjeu clé pour le développement durable. Pour détailler en quoi les solutions packaging de l’entreprise seront touchées par cette nouvelle feuille de route, Philippe Bonningue, le directeur International Sustainable Packaging & développement du groupe, a tenu un webinaire le 25 juin.

Des objectifs ambitieux à l’horizon 2030

Le responsable de l’emballage durable chez L’Oréal l’observe : « On voit aujourd’hui que les attentes du consommateur sont très importantes, mais parfois très paradoxales par rapport à l’emballage. » Selon lui, l’industrie se trouve « à un véritable moment pivot ». C’est pour cela que L’Oréal s’est donné des objectifs forts à atteindre d’ici à 2030. Tout d’abord, le groupe devra réduire de 20 % la quantité d’emballage pour ses produits. Ensuite, les plastiques utilisés devront intégralement être d’origine recyclée ou biosourcée. Enfin, le géant de la beauté se donne cinq ans pour que tous les emballages plastique mis sur le marché soient réutilisables, rechargeables, recyclables ou compostables.

Pour matérialiser cette volonté, L’Oréal se basera sur la stratégie adoptée depuis 2007 qui s’appuie sur les trois « R » : respecter, réduire, remplacer. Ce principe général repose sur le respect de la santé du consommateur et de la biodiversité ; l’engagement d’une réduction du poids, des dimensions des produits et, in fine, des ressources nécessaires à la fabrication des produits ; mais aussi sur le remplacement des matériaux afin d’avoir une empreinte environnementale minimale tout en garantissant la performance recherchée. Cette démarche se concrétise depuis quelques années. Le groupe a notamment recours à des emballages aptes au contact alimentaire ou arrêté l’utilisation du polychlorure de vinyle (PVC). Grâce à l’impression 3D, les capsules des produits Kérastase affichent un aspect premium tout en étant plus légères. Enfin, L’Oréal a réussi à lancer le premier flacon 100 % recyclé sur la marque Kiehl’s dès 2011.

L’emballage tient une part majeure de l’empreinte d’un produit

Déjà effectif depuis 2016, l’outil Spot (pour Sustainable Product Optimisation Tool) permettra de mesurer les avancées des produits. Il intègre une méthode d’analyse de cycle de vie développée par L’Oréal. Désormais, l’ensemble des produits sont soumis à une analyse avant d’être mis sur le marché. En 2019, 85 % des nouvelles références ont été améliorées et avaient donc une empreinte globale sur la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le savoir-faire de G. Pivaudran reconnu par le label « Entreprise du patrimoine vivant »

Stratégie

Le savoir-faire de G. Pivaudran reconnu par le label « Entreprise du patrimoine vivant »

Le spécialiste des packagings en aluminium pour le marché du luxe a obtenu le label EPV. Cette distinction obtenue durant l’été vient saluer l'expertise de G. Pivaudran. – Les métiers du luxe[…]

18/09/2020 | LuxeAluminium
Imprim’Luxe pousse le Made in France

Profession

Imprim’Luxe pousse le Made in France

Le fabricant de coffrets Alliora en redressement judiciaire

Social

Le fabricant de coffrets Alliora en redressement judiciaire

Les ventes de PSB industries fortement impactées par l’épidémie de Covid-19

Résultats

Les ventes de PSB industries fortement impactées par l’épidémie de Covid-19

Plus d'articles