Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Jonathan Mihy prend la responsabilité globale de DiamPack

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Jonathan Mihy prend la responsabilité globale de DiamPack

Ce coffret pour la marque de whisky Bunnahabhain a été réalisé par Norline, société de la division DiamPack.

© Norline

Le fondateur de MR est désormais en charge de l’intégralité de la division emballage du groupe Diam. DiamPack regroupe MR, Norline et Diam Asia Thailand (ex-Cofima) et veut devenir l’un des acteurs majeurs du packaging secondaire premium. –

Depuis quelques mois, DiamPack avance ses pions sur le marché du luxe. La division emballage du groupe Diam, spécialiste du merchandising, fait tout pour devenir l’un des leaders du packaging secondaire premium. Une conquête qui s’est véritablement concrétisée l’an dernier avec le rachat de Norline et Cofima, experts des coffrets, en avril 2019. Norline s’affiche comme un expert français de la petite série et du sur-mesure haut de gamme tandis que Cofima (devenu Diam Asia Thailand) se consacre toujours aux produits complexes, mais dans de plus grandes séries. Avec MR (ex-MR cartonnage numérique) repris dès 2017, les trois sociétés forment DiamPack.

Un plus grand rapprochement entre les entités

Après une première participation remarquée au Luxe Pack Monaco, la division poursuit sa réorganisation afin de s’attirer les faveurs des clients. Dans un premier temps, MR est devenu la nouvelle dénomination sociale du spécialiste d’étuis en carton de petites et moyennes séries en septembre. Un changement intervenu quelques semaines après l’inauguration du deuxième site de fabrication à Saint-Ouen-l’Aumône (Val-d’Oise). Pour mémoire, cette société s'est lancée il y a une dizaine d'années dans l'impression numérique d'étuis en carton en acquérant plusieurs presses HP Indigo, d'abord dans les petits formats, puis les grands avec, notamment, l'achat d'une HP Indigo 30 000 en 2015.

Aujourd’hui, c’est un changement hiérarchique qui s’opère. Jonathan Mihy (ci-contre) a pris la responsabilité globale de DiamPack, a fait savoir l’entreprise à travers une newsletter. Cette nomination promet un plus grand rapprochement entre les trois entités de la division pour davantage de possibilités de projets. Aussi, les activités de trading sont mises de côté afin de favoriser les savoir-faire propres à MR, Norline et Diam Asia Thailand. Si les spiritueux et la beauté restent les domaines phare de DiamPack, un travail particulier est mené sur les coffrets spéciaux réalisés pour les influenceurs. Emballages Magazine y avait d’ailleurs consacré sa rubrique Design en novembre 2019. Dans sa croissance, DiamPack s’appuiera également sur la présence internationale du groupe Diam, qui possède notamment des bureaux à New York (États-Unis), Singapour, Dubaï (Émirats arabes unis) ou Milan (Italie).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Avec Spice Tool, l’industrie de la beauté pourra concevoir des emballages vertueux

Economie circulaire

Avec Spice Tool, l’industrie de la beauté pourra concevoir des emballages vertueux

Spice se dote d’un outil de mesure de l’impact environnemental des emballages. Spice Tool doit permettre de faciliter la transition écologique de l’industrie de la beauté grâce à un accès libre[…]

22/09/2020 | LuxePlastiques
Yaskawa étoffe sa gamme de robots scara

Technologie

Yaskawa étoffe sa gamme de robots scara

Le savoir-faire de G. Pivaudran reconnu par le label « Entreprise du patrimoine vivant »

Stratégie

Le savoir-faire de G. Pivaudran reconnu par le label « Entreprise du patrimoine vivant »

Imprim’Luxe pousse le Made in France

Profession

Imprim’Luxe pousse le Made in France

Plus d'articles