Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Verallia passe son transport au biocarburant à Oiry

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Verallia passe son transport au biocarburant à Oiry

© Verallia

Le verrier livre depuis avril une partie de sa production de Oiry (Marne) avec du biocarburant. Avec un approvisionnement local, Verallia réduit fortement ses émissions de CO2 et de particules fines liées au transport. –

C’est l’un des enjeux de la feuille de route environnementale de Verallia. Afin de réduire ses émissions de CO2 de 27,5 % d’ici à 2030, le verrier a choisi de faire appel à un transporteur utilisant du biocarburant. Depuis le mois d’avril, les transports Lebrun assurent la livraison de bouteilles de champagne fabriquée à Oiry (Marne). Les camions utilisant du biocarburant issu du colza permettent de réduire les émissions liées au transport d’une partie de la production d’emballages en verre. Le CO2 est réduit de 60 % et les particules fines de 80 % par rapport à l’utilisation de gazole.

Des résidus de graines de colza

« Avec cette initiative, nous accompagnons les acteurs champenois dans leurs démarches environnementales en leur proposant un nouveau mode de transport à l’impact en CO2 réduit, explique Olivier Rousseau, le président de Verallia France. Le groupe précise que le carburant Oléo100 est produit à partir de résidus de graines de colza, un produit qui ne sert pas à l’alimentation humaine ou animale. Les émissions des véhicules roulant au colza étant absorbé par la plante lors de son cycle de croissance, cette ressource s’avère 100 % renouvelable.

Le partenariat entre Verallia et les transports Lebrun a été motivé par la proximité géographique des acteurs. Le lieu de transformation du colza et la cuve d’alimentation des camions sont séparés de seulement 90 km. Le colza utilisé est cultivé dans l’Aube pendant les périodes de jachère pour fabriquer de l’huile, de la farine ou des essences de colza. Désormais, le déchet qui découlait de cette fabrication trouve un nouvel usage.

Le biocarburant se substitue aussi dans les fours

Dans le même domaine, les biocarburants ont également permis d’alimenter directement les fours des fabricants d’emballages en verre. En début d’année, la filiale de Vidrala, Encirc, et Glass Futures ont démontré la possibilité de substituer les gaz ou le fioul (aujourd’hui très peu utilisé) pour générer la chaleur nécessaire à la fonte du verre. Cette première étape avait ouvert la voie à des recherches autour de l’hydrogène. Le tout avec l’objectif de rendre l’industrie du verre toujours plus vertueuse.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Ifco donne de l'air aux bananes

Technologie

Ifco donne de l'air aux bananes

Le spécialiste de la location-gestion de bacs réutilisables lance le Banana Lift Lock pour ce marché très exigeant. - Une logistique compliquée, impliquant des milliers de kilomètres de transport par[…]

03/06/2021 | PlastiquesLogistique
Multivac renforce sa logistique aux États-Unis

Investissements

Multivac renforce sa logistique aux États-Unis

Raja veut doper sa qualité de service

Investissements

Raja veut doper sa qualité de service

E-commerce : des acheteurs exigeants et responsables

Profession

E-commerce : des acheteurs exigeants et responsables

Plus d'articles